Le gouvernement américain a décidé de reprendre le contrôle de l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) et des 13 serveurs root du DNS d'Internet, contrairement à ce qui avait été annoncé auparavant. L'ICANN devait en effet s'émanciper de la tutelle américaine à partir de 2006 pour passer sous contrôle international. Les américains estiment que ces serveurs sont vitaux pour l'économie mondiale, et donc qu'ils en assureront la protection...
http://www.ntia.doc.gov/ntiahome/domainname/USDNSprinciples_06302005.htm

Selon plusieurs experts, une telle attitude des autorités américaines pourrait avoir comme conséquence une scission d'Internet si jamais des pays décidaient de s'affranchir de l'ICANN pour former leurs propres systèmes DNS. On devrait vraisemblablement assister dans le futur à une confrontation entre les USA et l'ONU, ce dernier préparant un rapport sur la gouvernance d'Internet, dans le but de donner le contrôle du DNS à l'UIT (Union Internationale des télécommunications).
http://www.wgig.org/
Deny