Note importante : Ceci n'est qu'une retranscription de la conférence, L'avis donné n'est pas celui de l'association marmottux

L'avenir du ferroutage

Monsieur Lefevre ingénieur polytechnicien, qui a fait toute sa carriere dans le transport routier.

Il a été très proche de Mr Montreuil (Bourget Montreuil)

Il a ensuite monté sa propre société de transport à paris, transport international, et internationale.

C'est une personne qui a une position arrêtée, pratique depart sa longue experience du transport.

A Chambéry, il y'a eu un long débat après sa conférence : 45 minutes de débat.

Mr. Lefevre :

Je parle en ma personne, ce que je vous dirais, c'est la réalité que j'ai vécu et que je peux prouver.

Le sujet : "Quel avenir pour le ferroutage ?"

C'est un sujet complexe et dont on parle depuis plus de 10 ans.

Et au bout de 10 ans, je ne sais pas ce que vous en pensez.

Le métier du transport est un métier que l'ont voit, mais que l'ont ne connait pas.

J'ai fait du transport, routier, ferroviaire et aussi du transport combiné :

Routier, mixé avec du transport férroviaire.

Moi même, j'étais président d'une association de ces transports combinés.

Le sujet complexe c'est le Lyon Turin, projetté par la SNCF sous une double situation :

  • Il faut une infrastructure ferroviaire
  • Il faut du ferroutage

Les deux sont associés dans cette affaire.

Pour faire un peu d'historique :

Qu'est-ce que le ferroutage, c'est un système de transport combiné parmi d'autres :

Il a commencé en 1950 : un camion attaché avec une piece mobile, quand le camion allait dans une gare une grue mettait la caisse sur un train. Et le tracteur faisait le trajet.

Et ce mode de transport fait qu'en France actuellement, il y'a 1000 camions qui font le trajet.

Chez nous Bourget Montreuil, peut importait le mode de transport. Satisfaire le client.

Quels problèmes :

Organisation d'entreprise : Accueilir la caisse à chaque bout

Ves 1970 les allemands et les suisses ont mis au point la route roulante.

Immaginez un grand terrain plat, la camion arrivait au bout de la rame, et les autres camions viennent derriere. Cela s'appelle la route roulante. Seulement en Allemagne comme en Suisse, il y'a des tunnels.. qui ne permettent pas de faire passer les camions dans un tunnel.

Les allemands et les suisses ont crée des wagons avec des petites roues, qui avaient l'incovénient de chauffer.

La SNCF a refusé de transferer ce systeme en France.

Je crois que l'ont peut faire confiance à la SNCF pour ses connaissances techniques.

Puis est arrivé en 1986

on a commencé à parler du tunnel sous la Manche, mais c'était un tunnel que l'ont construisait.. on pouvait faire ses propres dimensions.

Ce système qui a donc commencé en 1994, quand la circulation sous la manche s'est ouverte aux camions.

L'année derniere 170 000 camions ont utilisé ce système.

Quand on parle férroutage, on parle de mettre un ensemble routier sur train.

Pendant ce temps se développait le TGV En France, avec le succès qu'il a eu.

Et bien entendu comme ce TGV coûte très cher, l'approche s'est faite en disant sur le sud-est, il faut que l'ont fasse quelquechose avec l'Italie.

Je signale qu'au début du TGV nous étions intervenu auprès de la SNCF : "il n'est pas question de mettre à disposition ce train au transport de marchandise.

Ils se sont fait une Opinion :

Il faut faire un Lyon/Turin.

Mais dès que la SNCF, qui cherchait à ouvrir des lignes nouvelles, la SNCF a un problème :

Aucune nouvelle ligne crée depuis 1930

Il avait été fait plusieurs projets d'un réseau pour les marchandises, mais sans aboutir.

Mais il a été plus facile de faire un train pour avoir du soutient de l'opinion publique : Lyon/Turin

L'étude sur les voyageurs Lyon/Turin : Cela remplissait 1 Train et demi par jour : 400 000 voyageurs.

L'idée de la SNCF : Faire du FRET avec les voyageurs.

Qu'est-ce que le ferroutage ? Je vous expliquerait ce que cela engendre au niveau d'une vue d'entreprise de cela.

Lorsque que la SNCF a dit : on fait du FRET, mais même si les évenements se déroulent comme prévu :

Nous n'aurons pas la ligne nouvelle d'ici 2020.. Moi SNCF, je continue à faire du traffic.. je n'arrive pas à faire des horaires à l'heure.. Etc..

On ne peut pas attendre 2020, pour faire du ferroutage.

Il faut donc trouver un moyen, de faire passer des trains avant 2020

Il a donc été fait un "ferroutage alpin"

La SNCF s'est dit on est en train de fabriquer quelquechose qui n'existe pas, il faut toruver un type de wagon qui soit très bas, et surlequel on puisse mettre des Camions.

Elle s'est donc associé à l'entreprise LOR (Alsace) ce qui a crée la société : Modalor

De grand wagon, qui font 35 mètres de long, 3 couples d'essieu, il y'a deux poches.

Système :

Le tracteur arrive sur une rampe qui pivote, ce qui permets ensuite d'avoir une rampe beaucoup plus basse

Potentiellement : 20 tracteurs peuvent charger leur bennes en meme temps

Ce wagon, pese 35 tonnes, est capable de recevoir 2 fois 30 tonnes.

Quand vous en avez plusieurs, cela fait 1000, avec les pentes de Maurienne, 1000 tonnes est le maximum tolérable.

Ce ferroutage, ne marche que par rames de 1000 tonnes, seconde chose :

Il y'a une masse de ferraille à tirer est énorme. Dans 1000 tonnes, vous avez 300 tonnes de marchandise, les 700 tonnes supplémentaires c'est de la férraille à tirer

Il va falloir sur le plan économique, que 300 Tonnes de marchandise paye 1000 tonnes de transport.

L'exploitation :

On demande au chauffeur d'arrive une heure avant, ensuite le chargement.. Est complexe cela se passe en centimètre près.

Cela fait une heure pour constituer un train

Le trajet : 3 heures 180 km

30 minutes pour détacher

Comparé à la route roulante, il faut attacher la remorque au camion.. cela pèse aussi sur l'économie de l'entreprise.

2 heures ou le chauffeur ne fait rien, ni le camion.

Actuellement c'est le seul chantier de France, qui permets de faire une rame de 1000 tonnes.

Il y'a 4 navettes par jour dans les deux sens.

La ligne ferroiviaire du Mont-Cenis est saturée tous les jours. C'est très difficile de réguler les trains.

Le service est mauvais.

La SNCF se justifie de faire une voie Nouvelle, la solution :

Pour le FRET routier : Limité aux cirternes.

Car le tunnel du Mont-Cenis n'est pas adapté au FRET routier normal.

Le pont traffic :

  • Peu de traffic voyageur
  • Quel FRET ?

La SNCF doit prouver qu'il faut ce FRET.. car il y'a du traffic.

Les marchandises vont se developper de façon formidable, les autoroutes vont êtres saturées, et l'environnement va être attaqué.

Le traffic devant doubler, réseau de France, va faire un projet très détaillé.

Actuellement : FRance Italie : 40 M tonnes

  • 30 M tonnes par la route
  • 10 M par le fer

Sur le reste de la France :

  • 97 % par route
  • 3 % par le fer

Le projet férroviaire dit : je passe à 80 M tonnes de Marchandises, il y'en aura 10 M qui passeront par la liaison férroviaire.

On ne peut pas parler d'un rééquilibrage :

Quand le nouveau gouvernement est arrivé au pouvoir en 2002 :

Il a regardé quels étaient les engagement sur le plan international : 15 Milliards d'euros Lyon/Turin

Un audit a été demandé, au ministere de l'industrie et des finances.

L'audit a été implacable, le projet ferroviaire, ne tient pas la route. Nous ne pouvons pas le retenir.

Nous mettons le projet en veille active

Cela veut dire qu'il n'est pas question, si y'a pas d'évenement majeur pour prouver le contraire.

Argument :

  • Impossible de faire circuler en même temps voyageurs/traffic

Depuis, tout le monde en parle :

Mais aucune décision n'est prise

Le nombre de camions, gros porteurs qui passent au total du Mont-Blanc et du FRejus : 4200 par jour.

N'a pas varié depuis 10 ans.

Le traffic n'a pas bougé.

De 1995 à 2005..

les gens de la SNCF avaient annoncé qu'il allait doubler.

Mais il n'a pas doublé : raison :

Le traffic passe par la Suisse.

Il n'y a pas de traffic, il n'y a pas de FRET disponible. Ou alors il faut empêcher les camions de passer là ou ils passent. Mais nous faison parti de l'europe.

Il n'est pas question dans le domaine des transports et des prix, qu'il n'est pas question de mettre en difficulté les entreprises.

Donc, on est dans une situation tout à fait extraordinnaire, on voudrait faire une ligne ou il y'a pas de Voyageurs ou de FRET.

Cela n'a rien à voir ave les problèmes actuels.

Le traffic Baisse et n'augmente pas.

Autre façon d'aborder le problème, on a vécu avec peine l'incendie du Mont-BLanc.

  • 2000 Camions Mont-Blanc
  • 2000 Camions Fréjus.

Le fréjus a absorbé normalement ce traffic : Cela passe bien, pourquoi voulez vous faire quelquechose ?

La SNCF se dit :ou est-ce que je vais : 500 Millions d'euros pour faire les travaux, cela fait 3 % du budget de Lyon/Turin.

Cela ne pose pas de problèmes.

Il y'a 23 Lignes qui sont prioritaires, ce sont des prioritaires bien avant nous.

On peut se faire du souci pour cette affaire là, sur le plan trafic.

Quand le mont-blanc a fermé, les relevés de pollution ont continuer à être triple.

La polution n'est pas due majoritairement aux camions :

  • 20 % lié au camion
  • 20 % lié aux voitures
  • Le reste liés aux activités

Mais personne ne veut l'entendre

Les camions s'améliorent.. mais les chauffages personnels ne s'améliorent pas.

Toute la polution due aux camions, cela est minoritaire.

Si on les supprime, il restera 80 % de polution.

Les usines automobiles travaillent sans arrête à améliorer les voitures.

Et a Paris les pics de polution n'ont jamais été atteints, il a donc fallu baisser les pics de polution. Pour justifier.

Le prix :

Une citerne qui actuellement va de Aiton à Bassano : on perçoit actuellement 250 €

Mais cela n'est pas avec ça que le chemin de fer peut assumer ses installations ?

Qui comble le trou ? Ce sont des subventions, moitié France, moitié Italie.

Pour 2004 : 12 Millions d'euros de subventions.

Pour 2004 le nombre de semi-remorques : 25 000 camions sur 2004

25 000 par rapport au millions dans les tunnels.. 1,5 %

Ces 12 Millions, cela vous fait 500 € de subventions sur chaque camion.

Le prix du ferroutage est le triple du prix routier.

J'immagine mal un système qui pourra tenir le coup avec un prix de reviens pareil. Quand le mont-cenis sera fini dans deux ans..

Actuellement on est sur la corde raide.

Quand à dire que cela doublera.. cela coûte deux fois plus cher.

Quelles conclusions ?

JE crois que le ferroutage : Manche, lui va survivre.. Une exploitation limité, c'est pas parfait mais cela marche.

Ce ferroutage là a de l'avenir.

Le ferroutage Alpin : Ferroutage haut de gamme.

Je sais pas si la SNCF organise des visiites.. Est-ce que c'est économiquement valable ?

A titre de moyen de dépannage ?

Supposons qu'il y'ait un incendie dans les deux tunnels ?

Sur ce plan là, le ferroutage alpin garde une petite valeur.

Quand on aura fait la lumière sur le traffic, le ministre a annoncé à Chamonnix :

Le Lyon/Turin c'est trop cher..

Proposition : Faire un second tunnel ferroviaire.. c'est inutile.

Les capacités autoroutieres sont considérables, par rapport à ce qu'on peut en faire.

Ce ferroutage, N° 2 ou 3.. C'est comme le concorde.. C'est vraiment une bague au doigt.. Comme autre chose.

Les transporteurs ne sont pas riches, je pense que ce ferroutage Alpin va durer jusqu'a 2020.. Si jamais la ligne se fait.

Mais il restera comme sécurité à mon avis.. Mais cela n'est pas du tout l'objectif.

Je ne sais si il aurait marché, mais le ferroutage.. Ce serait la première fois que l'on organiserait du ferroutage à Grande distance.

Ont revient sur du transport combiné des années 1950. On remplirait donc uniquement les poches du ferroutage.

Je ne le vois pas à grande distance, il restera le Trans-Manche et le petit dépannage ici

Je vous laisse méditer sur ce que j'ai dit.

Questions :

  • Comment se fait t'il que ces projets fonctionnent en italie, allemagne.

Les pays de Suisse et Allemagne sont riches.

Le ferroutage va continuer on amortit le matériel.. Quand cela ne se developpe pas.. C'est que cela ne fonctionne pas.

Quand le Saint Gothard sera ouvert, d'ici 10 ans à 15 ans..

Ouverture en 2017 ou peut être plus tard.

La Suisse a été contrainte à faire passer les 38 tonnes.

Il y'a les états unis qui transportent beaucoup de FRET par voie ferrée.

J'ai visité les grandes compagnies de FRET aux états unis, 20 petites, 10 grandes cotés en Bourse.

Aux états unis.. vous n'avez pas de Tunnels.

Vous avez deux sortes de trains, Ceux qui partent de la côte pacifique. Qui sont des trains de contenaires maritimes qui sont gerbés sur 2. Des trains de 20 Km, avec des grandes machines.

Une charge superieures par essieu : 22 tonnes en FRance , 29 tonnes aux USA

Tout cela arrive sur des endroits ou cela est déchargé, 24/24

Seconde chose, des trains de charbons :

Ce sont des trains de 10 000 Tonnes ou il y'a un chauffer qui va livrer une usine. Ce sont uniquement des secteurs de transports.

La SNCF a fait un réseau de transport ou tout le monde veut le train à sa porte.

Il est actuellement impossible de fermer des lignes actuellement.

Les chemins de fer, n'ont pas vu venir l'autoroute.

Le 3 eme type de train : les transports de voiture

C'est très économique, j'ai vu une usine à Detroit.. un train complet de 10 ou 12 camions.. les mêmes pièces devant.

Ils sont très économes du personnel, cela alimente en permanence Detroit. Ce sont des crenaux de transports. Absolument pas de public là dedans.

  • Donc à votre avis, ni la liason a grande vitesse Lyon/Turin/Milan ne se fera ?

C'est mon opinion, je ne vois pas comment cela peut marche ?

Le Lyon/Turin n'est pas un gros axe de transport.

Il n'y pas de traffic, quand on le montre au chemin de fer.. ils ne veulent rien savoir.

Parce qu'il est question : de transferer Aiton à Amberieux.

Amberieux cela n'arrangera pas les camions, qui va devoir faire 100 Km pour aller à Amberieux, il ne va pas le faire 3 fois.

En 1964 la SNCF nous a dit : le transport de marchandise, la SNCF nous a dit

On va faire un train qui va arrive à "PAris Centre" Montmélian.

Les gens ne voulaient pas faire Montmélian Grenoble, ils savent tout.. et nous on ne sait rien.

La comparaison avec les américains cela ne tient pas debout.

On travaille près de Paris.. les trains arrivent à 4h, la journée ils sont fermés.

On ne peut pas comparer.. C'est à nous de trouver ce qu'il nous convient.

  • Une question sur l'impossibilité de rendre compatible Voyageur TGV et Transport marchandise

Question de moi :

Oui, mais la gare soutteraine de modane permettra de faire ce transit Voyageurs / FRET

  • Les Italiens ?

Des gens très astucieux, très intelligents.. Et très astucieux

Le chemin de fer envoyait ses agents commerciaux.

La SNCF veut tout commander, tout savoir, tout voir

  • Audit en Italie ?

Je ne sais pas comment cela se passe ?

  • Cet audit que vous évoquez, viens contredire tout ce que nous croyons ?

Il est disponible sur internet ? qu'est-ce qu'il faut taper ?

C'est le ministere des finances et les ponts et chaussés ?

  • Quand le mont-cenis sera au gabari : tous les 4 camions pourront passer ?

Les 6 roues devraient pouvoir passer

  • Il y'aura un traffic plus important

Comme je le disais : les citernes routieres.. c'est l'objet de contrats.. des garanties

Cela paye beaucoup plus cher, cela peut supporter ce qui est demandé par la SNCF.

Quand on aura camion ordinaire, avec du sucre dedans.

Cela ne pourra pas payer le transport.

Je comprends que les autorités ne savent pas très bien orienter les affaires et de l'audit..

Cela a désquilibré tout le monde

Le site de l'audit : http://www.equipement.gouv.fr/article.php3?id_article=244&var_preview=oui

  • Il y'a la polution du bruit, cette polution là est plus génante que la polution du bruit.. Quand je tire sur le moteur de mon camion, je polue plus.

Les moteurs de nos jours sont beaucoup moins bruaynts.

Il y'a un transport allemand willbets. Que c'était des bombes roulantes, il a acheté 4000 tracteurs

La SNCF ne sait pas comment faire actuellement, elle est étranglée.. quand elle essaie de changer quelquechose.. il y'a une grêve.

Aucun progrès, rien..

Ce qui fait que 85 % des trains arrivent à l'heure.. ou dans le 1/4 d'heure.

Le routier, c'est 98%

  • Comme les entreprises travaillent en flux tendu.. C'est à l'heure près.

C'est une situation difficile.. on a eu beau essayer d'expliquer ça aux chemins de fer. Le nouveau directeur général du FRET, Mr Veron. qui est allé au canada il y'a 10 Ans.

Eux ils sont du type américain, il sont allés.. il a fermé des lignes, il y'a passé des choses en bus.

Ici en France si vous voulez faire un ligne de car, de Saint Jean de Maurienene / Lyon.. vous n'avez pas le droit. DEpuis 1934.

Interdiction ! monopole de la SNCF.

Les clients nous pourrions les prendre à tel endroit, tel endroit... tous les avantages.

  • Dans quelques Minutes nous allons reprendre l'autoroute. Je remercie Monsieur Lefevre

De nous donner son avis, sans langue de bois.

Retranscrit par alex pour marmottux