La grippe aviaire se transmet de la volaille à l'homme. Et si l'homme la transmettait à la marmotte ? Ca sserait dommage pour nos quatres copines : adrette, ubac, apette, guette. Et comme le Tamiflu n'est déjà pas en quantité suffisante pour les français, dans le cas où une pandémie arriverait... nos pauvres marmottes risqueraient de contracter la maladie de la volaille... Alors que les plans parlementaires sont remplies de failles. Et les masques pour éviter de respirer les virus.... comme en Chine (mais euh c'est pour la pollution)

«Aujourd'hui, explique Jean-Marie Leguen, nous sommes victimes de lacune dans le processus de production des outils indispensables à cette lutte. Et le gouvernement n'a pas assez pris en compte les goulots d'etranglement industriel. Ainsi, développe-t-il, dans les cas des antiviraux, le problème n'est pas financier, la décision politique a bien été prise. Il n'empêche que le laboratoire Roche n'est pas en état de faire face à la demande». Même blocage pour les masques. «Aujourd'hui on a ce qui faut, mais en pleine période de pandémie, nous n'aurons pas la capacité de produire assez de masques». http://www.liberation.fr/page.php?Article=354328

Voici une petite définition : Les virus influenza responsables de la grippe sont classés en différents types : A, B et C. Les plus fréquents, les virus Influenza A sont classés en 15 sous-types H et neuf sous type N. Chez les oiseaux, les infections par des sous types H5 et H7 sont particulièrement pathogènes, avec des mortalités de l’ordre de 90 à 100 %. Cette infection peut toucher presque toutes les espèces d’oiseaux, sauvages ou domestiques. Le virus se transmet entre animaux essentiellement par contamination aérienne (secrétions respiratoires) soit par contact direct, notamment avec les sécrétions respiratoires et les matières fécales des animaux malades, soit de façon indirecte par l’exposition à des matières contaminées (via la nourriture, l’eau, du matériel et des vêtements contaminés). Les oiseaux sauvages sont plus souvent des porteurs de souches de virus sans pour autant ne présenter aucun symptôme. Le contact de ces oiseaux migrateurs avec des volailles domestiques a été à l’origine de différentes épidémies aviaires.

Le virus Influenza aviaire peut éventuellement infecter d’autres espèces animales comme le porc ou d’autres mammifères. On parle d’épizootie de grippe aviaire lorsque la maladie affecte brutalement un grand nombre d’animaux à la fois dans une région donnée.

http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/grippe-aviaire/7424-grippe-aviaire-vrais-dangers.htm