La qualité de la vie est l'une des préocupation les plus importantes à Saint Jean de Maurienne, cela avait été longuement évoqué lors de la réunion publique : "Bilan et perspectives" du 8 novembre 2005

Jeudi 16 Novembre à 10h25 une alerte sur lug@marmottux.org était lancée. Certains membres de l'association ont contribué à cette alerte, voici quelques clichés :

Vue sur la source de fumée (10h30) :

Vue sur la source de fumée (11h30) :

Des mesures automatiques sont effectuées par ATMO Rhones Alpes, voici un extrait des mesures le Jeudi 16 Février

On peut très clairement y observer un pic, sur l'augmentation de Dioxyde de Souffre (SO2) sur St Jean de Maurienne. Cela est moins important sur le relevé de Saint Julien Montdenis.

Graphique extrait du site http://www.atmo-rhonealpes.org

Graphique en grand format

Recommandations sur les quantités

Ce pic de gaz SO2 n'a engendré aucun risque pour l'humain. Les valeurs de références précisent que sur une moyenne horaire, il y'a nécessité d'informer à partir de 300 µg.m-3 (micro grammes par Mètre cube) [1] et d'alerter à partir de 300 µg.m-3

Le Conseil Supérieur d'Hygiène Publique de France recommande lui, un seuil d'information à 250 µg.m-3 et d'alerte à 350 µg.m-3

Source de cette émission de gaz :

Cette d'émission de soufre est confirmée par le Bulletin Municipal de Saint Jean de Maurienne Hiver 2005/2006 Disponible uniquement en Mairie, n'est pas sur le site internet.

Voici l'extrait du dossier "Quel air respirons nous ?" :

Grand Format [2]

Quantités et impact sur la santé

Selon le buletin municipal les quantités de Soufre rejeté dans l'air seraient donc de l'ordre de 200 Tonnes par An, soit environ 550 Kg de soufre rejeté chaque jour dans l'air. [3]

Le dossier explique clairement ce qui produit du Dioxyde de souffre : Ce sont les fours de fonderie et de cuisson de l'entreprise Alcan.

Transformations chimiques lors d'un contact avec l'eau de pluie

Selon l'article de Wikipedia Dioxyde de Soufre

En se combinant avec l'eau et l'oxygène atmosphérique, le dioxyde de soufre est avec le dioxyde d'azote l'un des principales causes des pluies acides.

ATMO Rhones Alpes montre avec précision ce qui se passe lorsque le dioxyde de souffre se mélange à l'eau de pluie :

Effets sur la santé et l'environnement C'est un gaz irritant, incolore et soluble dans l’eau. En présence d'humidité, il forme de l'acide sulfurique contribuant ainsi au phénomène de dépérissement de la végétation appelé abusivement « pluies acides » et à la dégradation du patrimoine bâti (monuments en calcaire et grès, vitraux).

Le mélange acido-particulaire peut, en fonction des concentrations, provoquer des crises chez les asthmatiques, accentuer les gênes respiratoires chez les sujets sensibles et surtout altérer la fonction respiratoire chez l'enfant (baisse de capacité respiratoire, toux).

Emplacement des sondes

Carte fournie par Viamichelin.com

Moyens d'alertes

Certains membres de l'association Marmottux ont eu l'occasion de vivre l'accident de Thermphos. Lorsque le nuage de fumé est arrivé sur Saint Jean de Maurienne. Dans un esprit de tension, les voitures de police municipale circulant à l'aide de hauts parleurs ont invité la population à se calfeutrer dans leurs domiciles. [4]

Si une alerte sur un gaz tel que SO2 venait à se déclarer, quel seraient les moyens d'alertes ?

Il y'a un Dispositif préfectoral

Mais quels sont les moyens d'alerte ? sont-il performants ?

  • Radio ?
  • Télévision ?
  • Téléphoniques ?
  • Internet ?

Les alertes sont diffusées en temps réel sur les télévisions des habitants

Notes

[1] Recommandations du DEcret FranCais 2002-213 du 15 février 2002

[2] Crédits photos : Ville de Saint Jean de Mauriene - Alcan - Air APS

[3] A titre d'information, un Volcan comme le Pinatubo, rejette 22 Millions de tonnes de Soufre dans l'air lors de sa dernière éruption. Cela n'est biensur pas comparable.

[4] Voir cet article Crédits photo : Le Dauphiné Sylvain Muscio