Pour la simple raison que cette technologie n'est pas adaptée au haut débit et ceux qui vous prétendent le contraire sont des menteurs !

Actuellement la meilleur connexion wifi délivre du 54 Mb théorique, ce qui correspond en fait à du 5 Mb réel. Il faut savoir qu'en wifi, on partage la connexion entre tous les utilisateurs, vous êtes 10 utilisateurs simultanés, vous avez donc 0,5 Mb réel maxi ! (petit exercice : calculez donc pour 50 utilisateurs...).

De plus, en wifi, aucune qualité de service n'est garantie par le système, au contraire en cas de mauvaise transmission (ou excés d'utilisateurs) le système dégrade son signal (en terme de débit) pour maintenir une liaison minimum avec tous les utilisateurs.

Et puis aucun système de sécurité fiable n'est possible, pendant plusieurs jours, sur une transmission wifi, il faut donc modifier les mots de passe et les clés de criptage au moins toutes les 24 heures pour espérer ne pas être pirater (aller donc expliquer celà à un chef d'entreprise...).

Nous n'avons dailleurs trouvé aucun exemple de connexion wifi villagoise, en production, maintenu par l'entreprise privée France Télécom en 2006. Nous serions d'ailleurs très intéressé pour aller rencontrer d'éventuels utilisateurs, s'ils existent...

Et encore, avec une connexion wifi qui respecte les normes d'émission (100 milliwatt PIR, norme ARCEP), on peut dans le meilleur des cas transmettre sur une distance de 500 m en ligne directe (à vue). Faudra t'il emettre hors des normes, au risque de transformer le village en un gigantesque four à micro-ondes ?

De plus, la borne wifi doit être reliée au reste du monde pour diffuser quelque chose : - soit elle est reliée à une fibre optique (elle même reliée à une dorsale optique comme celles qui circulent le long de nos autoroutes et donc au web) et alors il vaut mieux faire les 500 derniers mètres en fibre optique (éventuellement aérienne, autoportée sur les cables électriques comme celà se fait beaucoup au Etats Unis), - soit l'on est au milieu de nulle part et la borne wifi est reliée à un satellite. Il faut alors savoir que le satellite permet une liaison bidirectionnelle à 2 Mb en voie descendante et 128 Kb en voie montante, ce débit étant dégradé par des conditions météo défavorables ou une demande forte de connexions (le satellite est évidemment partagé par de nombreux utilisateurs de toute la région concernée). (exercice 2 : calculer ce qui reste au 50 utilisateurs...)

Enfin, en 2006, le droit d'entrée demandé pour une connexion wifi, par l'entreprise privée France Télécom s'élevait à 80 000 €, ce coût étant à l'évidence largement supérieur au coût réel et on l'a vu au service rendu... A qui profite cette manne payée par le contribuable ? Si vraiment une technologie radio devait être utilisée, la BLR (Boucle Locale Radio) s'imposerait à l'évidence, c'est actuellement la seule technologie radio réellement utilisable, mais l'entreprise privée France Télécom ne veut pas nous en parler car elle ne détient pas de licence de cette technologie...

A l'heure où le Conseil Général de la Savoie, Les Communautés de Communes de Maurienne, le Syndicat de Pays de Maurienne et tous les autres acteurs locaux ont déposés un projet de Pôle d'Excellence Rurale qui préconise un déploiement généralisé de fibres optiques jusqu'à l'abonné (Fiber To The Home), seule solution perenne de déploiement...

Oser nous présentez la technologie wifi comme la solution qui va sauver le monde (rural) est décidemment une réelle escroquerie.