J'assiste actuellement à la conférence HAR (Hacking At Random) 2009. La conférence a lieu dans le petit village de Vierhouten aux Pays-Bas. Comme son nom l'indique il s'agit d'une réunion de hackers et autres geeks technophile. L'évènement accueille un bon millier de personnes (aux dernières nouvelles). Toutes ces personnes sont logées sur un camping de la région. Il y a donc des centaines de tentes de toutes tailles réparties sur plusieurs champs. Cela va de la tente une place jusqu'au chapiteau de cirque. L'organisation de ce genre d'évènement a bien mobiliser des dizaines de personnes pendant des mois, sans compter les volontaires qui désormais tentent de faciliter la vie quotidienne de ceux qui assistent à HAR2009.

Notre voyage jusqu'à Vierhouten s'est déroulé comme sur des roulettes: Thalys de Paris à Amsterdam, puis location d'une voiture à Amsterdam et 1h de route pour rejoindre notre destination finale. Merci le GPS avec la cartographie européenne que Jean-Michel avait pensé à prendre sinon nous aurions pas mal de difficultés à sortir de Amsterdam.

L'installation sur le camp se fait librement. Nous avons posé nos trois tentes à un endroit qui semblait tranquille. Le temps de visiter un peu les différentes parties du camping et de jeter un premier coup d'oeil aux grands chapiteaux déjà montés, que lors de notre retour nous étions cernés de toute part.Nos voisins sont assez bruyants jusque vers 1-2h du matin. Mais la fatigue et la bière aidant, il semble qu'ils deviennent plus calmes au fil des jours ... Une vue du camp ce matin har-2009-camp

Les conférences ont lieu sous trois grands chapiteaux. De 11h jusqu'à 18h se succèdent donc trois conférences en parallèle de 1h chacune. Puis il y a une pause de 2h afin de se restaurer. On peut manger sur place, ou bien profiter des restaurants du centre-ville (pas mauvais du tout ...). Puis à 20h les sessions reprennent jusqu'à 22H ou 23h (selon les jours). Bref cela fait un paquet de conférences ! Elles sont toutes filmées et retransmises en direct. On peut aussi les suivre en audio, si on a pensé à amener un téléphone DECT. Il y a en effet une équipe qui fournit un service DECT à chaque personne qui a pensé à amener son téléphone DECT (le téléphone sans fil que vous avez sans doute à la maison) et qui le fait enregistrer. Après ça on peut appeler ou être appelé sur tout le camp via un numéro à 4 chiffres attribué à chaque téléphone. On peut même être joint depuis l'étranger via un numéro aux Pays-Bas ...