Association Marmottux, Logiciel Libre et Fibre Optique en Maurienne

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Garder un vieux cups dans une machine up to date

Je suis un adepte de apt-get update && apt-get dist-upgrade -y ! Je sais c'est pas bien raisonnable mais j'ai toujours une machine différente, et ça ... J'aime,[1] dans un cron toutes les heures c'est redoutable ;-))

Mais, il arrive (si si) que l'on rencontre des bugs. Ces méchantes petites bêtes ne sont pas bien ennuyeuses. À la maison ce n'est pas grave et en général cela rentre dans l'ordre dans les heures qui suivent. Sur ma machine de bureau (oui oui celle dont je me sers tous les jours pour travailler et gagner ma vie avec) j'ai adopté le dist-upgrade horaire (bon je suis quand même pas inconscient je suis "redescendu"[2] de experimental en unstable) ! Et, pan, me v'la en rade d'impression. La magnifique imprimante laser couleur hp'quarantemilledouze' gracieusement mis à disposition par mon employeur vénéré vomit de la page de code :

q 1.OOO000 O.OOOOO 0.OOOOOO 1.OOOOOO O.OODDOO O.D00000 cm q O.120000 O O O.12OO0 0 O c
m /RO gs O O RG O O O q 8.333330 O O 8.333330 O cm BT /R1 12 Tf 1 O O 1 239.D4
O000 730.440000 Tm (S)
-23
(t)
-22

Et je ne vous mets là que 6 lignes des 10 pages ...

Adieu, tableaux en couleurs, graphiques lisibles, slides imprimés[3]...

Argh gross malheur !

Mais heureusement on trouve tout sur internet et il en est des comme moi qui crient contre les q 1.OOO000 O.OOOOO 0.OOOOOO 1.OOOOOO O.OODDOO O.D000. La faute viendrait de l'ami cups ! Bouh, le vilain bug.

Grâce à Michael W. Fender, j'apprends que je dois downgrader cups.

Mais au fait j'ai quoi comme "version" de cups ?
Réponse : apt-cache policy cups

C'est donc ce beau paquet 1.3.9-14 qui ferait des siennes.

Et comment qu'on "downgrade" un paquet ?
Encore merci apt : apt-get install <paquet>=<version du paquet>
Pour revenir au "cups" stable, il faut donc :

  1. mettre à jour le fichier /etc/apt/sources.list pour y intégrer des sources de la version stable[4]
  2. hop un petit coup de apt-get update (recharge l'index des paquets)
  3. et le simplissime apt-get install cups=1.3.8-1lenny4.1

Voila ça marche ! Je peux de nouveau imprimer.

Mais, voila k'ça recommence à peine une heure après ! Ça marchait et ça remarche plus ... bouh !

Suis-je bête ! L'ami dist-ugrade assume yes vient de passer par là !

Comment garder le vieux cups dans ma machine sans le réinstaller toutes les heures[5] ?

3.10 Comment garder des versions spécifiques de paquets installés (complexe) extrait de "APT HOWTO Chapitre 3 - Gestion des paquets" m'a bien aidé !

Voilà ce que j'ai fait :

  • vim /etc/apt/preferences << pour éditer le fichier[6]
  • tout simplement écrit directement dans le fichier :

Package: cups
Pin: version 1.3.8*
Pin-Priority: 1001

Ouf !

Notes

[1] comme dirait Alex

[2] j'vieillis

[3] Je cite : "Vous pouvez m'envoyer votre "diaporama" par émail que je puisse l'imprimer ?" véridique

[4] ## ajout de sources pour stable deb http://ftp.debian.org/debian lenny main contrib non-free

[5] je sais tout le monde ne mets pas dist-upgrade dans le cron !

[6] chez moi il n'existait pas, ça l'a créé.

Toutes les konsole ne doivent pas être root !

Depuis plusieurs semaines je suis confronté à une "konsole" récalcitrante ! Toutes les "konsole" que j'essayais d'ouvrir l'étaient systématiquement en tant que super-utilisateur (root) !

Après avoir vainement cherché, je suis tombé sur ce fil pourtant ancien et Youpi ça marche !

Pour ceux qui cherchent : les trois lignes que j'ai tapé (en tant que root biensur !) :

cat /home/luc/.kde/share/config/konsolerc

donne :

[$Version]
update_info=konsole.upd:kde2.2/r1,konsole.upd:kde3.0/r1

[Desktop Entry]
ActiveSession=0
AllowResize=false
AutoResizeTabs=false
BlinkingCursor=false
CtrlDrag=true
CutToBeginningOfLine=false
DefaultSession=su.desktop
DynamicTabHide=false
EnableBidi=false
EncodingName=Par défaut
Fullscreen=false
Height 800=504
LineSpacing=0
MatchTabWinTitle=false
SilenceSeconds=10
TabColor=0,0,0
TabViewMode=0
TerminalSizeHint=false
WarnQuit=true
Width 1280=666
XonXoff=false
bellmode=0
class=konsole-mainwindow#1
defaultfont=Monospace,10,-1,5,50,0,0,0,1,0
has frame=true
history=0
historyenabled=true
keytab=default
schema=BlackOnLightYellow.schema
scrollbar=2
tabbar=2
wordseps=:@-./_~

[TipOfDay]
RunOnStart=false
TipLastShown=2007,3,1,15,13,48

cp /home/luc/.kde/share/config/konsolerc /home/luc/.kde/share/config/konsolerc.old (on est jamais trop prudent !)

vi /home/luc/.kde/share/config/konsolerc

ins

et modifier DefaultSession=su.desktop en DefaultSession=shell.desktop

esc :wq

Hibernate sur le bureau

Je dispose d'une machine sous Linux 2.6.18.1 avec Debian sid, j'utilise régulièrement la commande hibernate pour la mettre en veille depuis que la fermeture du capot ne fonctionne plus (un flashage de bios un peu hâtif ;-( ). Je souhaite créer un bouton sur mon bureau pour exécuter cette action.

Théoriquement c'est ultra simple !

  • Clique droit >> créer un nouveau >> lien vers une application
  • renseigner la commande /usr/sbin/hibernate
  • peaufiner avec le nom et une icône "kivabien"

Mais ça marche pas !

J'ai cherché un peu, beaucoup du côté de sudo, pas mal dans les group d'utilisateurs ...

LA solution est triviale :

  • "options avancées" dans l'onglet "commande" >> Exécuter en tant qu'utilisateur différent

Exécuter en tant qu'utilisateur différent

Done !

Utilisation des Magic Syskeys pour récupérer un linux planté

Sous le nom étrange de Magic Syskeys se cachent en fait des combinaisons de touches destinées a "rattraper" un ordinateur sous Linux en train de planter.
Je suis d'accord, ca arrive plutot rarement, mais mieux vaut les connaitre plutot que d'avoir a appuyer 10 secondes sur le bouton power de temps en temps.
Et maintenant, plongeons dans le monde des touches systèmes magiques ...

Lire la suite...

Customiser Gaim (ou Pidgin!)

Si vous utilisez ces programmes de messagerie instantannée, vous pensez peut être comme moi qu'il y manque une petite chose :

une alerte sonore discrète lorsqu'un contact vous écrit.

Certains diront que ces programmes ont le bon goût de ne pas être intrusifs, ce qui est entièrement vrai.

Cependant, lorsque l'on chat et que l'on surf en même temps, on aimerait parfois être prevenu, de manière discrète.

Voila la procédure :

  • Ouvrez une fenetre de discussion
  • Conversation > ajouter une alerte

Arrivé a ce point, cochez la case : executer une commande.

Dans la commande, saisissez

echo "jeveuxunbip" > /dev/dsp

Et de preference, désactivez la notification par fenetre, elle trop intrusive.

Explications :

echo "jeveuxunbip"

Envoie la chaine "jeveuxunbip" vers la sortie principale.

>

Redirige la sortie pricipale vers un programme ou un fichier

/dev/dsp

Carte son

Bien sur, toutes les chaines fonctionnent, la longueur du bruit généré est fonction de la chaine.

Exemple : vu sur un forum gentoo en signature

cat /bin/bash > /dev/dsp
Hear the god voice

Conclusion : Mieux vaut ne pas faire Saint Thomas tous les jours, sinon attention aux oreilles ;)

Car sur ma debian,

$ wc -l /bin/bash
2409 /bin/bash

(Rappel : wc -l donne le nombre de lignes d'un fichier)

Ce qui donne une idée de la longueur du bip.

Question : Si certains connaissent la relation entre le nombre de bits ou d'octets du fichier, je serai heureux de la connaitre ...

installation d'une carte graphique ati radeon x**** mobility

je l'ai dit, je l'ai fait : voici comment installer la carte ATI X1400 mobility sous debian.
On utilisera ici les drivers non libres.

Lire la suite...

Icedove à la poubelle, vive Thunderbird

J'utilise depuis prés de 5 ans le logiciel de courrier électronique Thunderbird avec beaucoup de satisfaction (simple, efficace, bonne gestion des Spams...), je suis sous Linux Debian Unstable.

J'apprécie particulièrement la gestion de l'affichage qui me permet d'avoir des menus lisibles sur un ultraportable Asus M5AE.

L'autre jour, lors d'une mise à jour (Apt-get upgrade pour les connaisseurs), ma chère distib Debian, m'a remplacer sans prévenir mon cher "Thunderbird" par un certain "Icedove" qui est un Fork du premier (pour d'obscurs raison de marque protégée, les intégristes de Debian ont jugé qu'ils devaient développer une version spéciale à partir de Thunderbird).

Jusque là rien à dire, (j'ai pas vraiment saisi les tenants et les aboutissants de l'affaire) sauf que je suis (je voudrai être) le seul maître à bord de mon ordi et je n'apprécie pas trop qu'on me force la main.

Surtout que Icedove est une bien pâle copie de Thunderbird, en particulier pour la gestion de l'affichage, qu'en plus il ne reprend pas automatiquement les paramètres des comptes de celui qu'il remplace sans préavis et que l'on perd aussi son cher carnet d'adresse...

Je vous passe le moment d'effroi quand vous ouvrez votre logiciel de mél et qu'il est complètement vide !

Bref, j'eusse aimé qu'il me propose cette alternative de remplacement au lieu de me l'imposer, car on ne peut pas revenir en arrière ! En effet Thunderbird existe dans le repository de Debian mais il n'est pas installable sans l'interface glauque d'Icedove !

J'ai donc pris mon courage à 2 mains et après avoir sauvegardé le répertoire /home/utilisateur/.mozilla-thunderbird (oû sont tous les paramètres de vos comptes mél sous Debian et éventuellement les méls sauvegardés que Icedove ne trouve pas), vous faites un "apt-get remove icedove" (attention pas "-purge") pour vous en débarrasser définitivement (sinon il va revenir au prochain "upgrade").

Vous aller sur "http://www.mozilla-europe.org/fr/products/thunderbird/" pour télécharger un Thunderbird (pas Debian), en fait un seul répertoire (thunderbird) à décompresser dans son "home" par exemple.

Vous le lancez (/home/utilisateur/thunderbird/./thunderbird), il crée un rep de paramètres /home/utilisateur/.thunderbird. Vous quittez Thunderbird et vous recopiez le contenu de /home/utilisateur/.mozilla-thunderbird (préalablement sauvegardé) dans /home/utilisateur/.thunderbird, vous relancez, vous devez avoir récupéré vos paramètres de comptes et vos archives de mél.

Pour le carnet d'adresses, Thunderbird ne prend pas en compte le fichier "abook.mab" (qui se trouve dans .thunderbird/xxxxx.default et qui contient les adresses sauvegardées.

La technique consiste à créer un nouveau carnet d'adresse, ce qui créé un "abook-1.mab", on détruit le "abook-1.mab" et on renomme le "abook-mab" en "abook-1.mab, le nouveau carnet contient alors toutes vos adresses.

Pour les mises à jour de thunderbird, pas de soucis puisque celui-ci comme son frère Firefox est capable de se mettre à jour tout seul (menu édition-préférences-avancé-mise à jour et cocher "thunderbird" et "les modules installés").

NB : pour les même raisons d'affichage déficient, j'ai aussi installé le "vrais" Firefox à la place de "Iceweasel" le mauvais clône débian de celui-ci. Cependant certains plugins debian ne s'installant pas sur Firefox, je conserve les 2 versions et lance celle que je préfère quand je veux (et Toc !).

Le Tour de France en Maurienne (les vidéos en Divx)

Les vidéos du tour de France en Maurienne sont disponibles au format avi :

Pour voir les vidéos, on vous conseille vivement : videolan

Films sous licence Creative Commons

Réalisés par l'équipe vidéo : Alain, Josette, Pascale, Gilbert, Alex, Florian, Christophe.

Hibernate pour un Dell latitude 120L

Je dispose depuis quelques temps d'un portable Dell Latitude 120L. Ce portable d'entrée de game fonctionne bien sous Debian grace aux efforts combinés d'Alex et de ssh. J'aimerai pouvoir refermer le couvercle pour l'hiberner (le mettre en veille prolongée pour nos amis windaubiens). Facile me direz-vous : en tout cas voici le récit de cette expérience !

  • Une première visite du coté du centre de configuration pour activer le support de l'Acpi... soyons fous, cochons tout

acpi_config

  • Toujours dans le même coin, configurons l'action de fermeture du couvercle

fermeture du capot

  • Allez, voila hop c'est ...

...trop facile pour être vrai !

  • Y faudrait quand même que le programme d'hibernation existe:

Vite une console
su
************
apt-get update && apt-get install hibernate

Lire la suite...

Suspend to Ram Hibernate


Suspend to Ram Hibernate
Vidéo envoyée par marmottux
Suspend to Ram Hibernate Done !

Script pour mettre à jour un mirroir debian

  • Objectif :

Avoir un mirroir debian local, avec les 11 Go de packages debian

  • Interêt

Gagner du temps (des heures)

  • prérequis :
  • Avoir 10 Go d'espace disque
  • Avoir une connexion internet rapide en réception
  • Linux : debian
  • Mise en pratique :

Script necessaire afin de copier l'intégralité d'un mirroir debian, par exemple : unstable [1]

Fichier debian-mirror à placer dans /usr/sbin/

Le script est disponible à l'adresse

http://marmottux.info/scripts/debian-mirror

En root vous pouvez faire :

cd /usr/sbin

wget http://marmottux.info/scripts/debian-mirror

chmod +x debian-mirror

Modifier éventuellement le script.. pour les chemins [2]

Si vous voulez utiliser avec un serveur ftp :

apt-get install vsftpd

Cela vous crée automatiquement un /home/ftp

vous n'avez plus qu'a lancer le script :

/usr/sbin/debian-mirror

  • Executer le script de façon automatique ?

- Au reboot

contab -e

@reboot /usr/sbin/debian-mirror

Sauvegarder

:wq

- Chaque jour à Minuit :

contab -e

@reboot /usr/sbin/debian-mirror

Sauvegarder

:wq

Du coté des machines clientes :

vi /etc/apt/sources.list

Ajouter les lignes :

deb ftp://192.168.0.15/debian unstable main contrib non-free

deb ftp://192.168.0.15/marillat sid main

ftp://192.168.0.15 est votre machine contenant le serveur FTP..

Pour utiliser les sources en local :

deb file:/home/ftp/marillat sid main deb file:/home/ftp/debian/ unstable main non-free contrib

  • Exemples de gain de temps

Installation d'une distribution complete, avec KDE.

Il faut environ 500 Mo de packages debian

Avec une connexion ADSL à 512 Kb/s vous avez : 64 Ko/s..

Il faut deux heures pour récupérer les paquets

Avec un réseau local à 100 Mb/s, a une vitesse de 7 Mo/s

Il faut moins d'une minute pour récupérer l'ensemble des paquets.

  • Gain de temps sur les mises à jour

Sur debian unstable, les mises à jour sont quotidiennes et peuvent necessiter 150 Mo de paquets.

Même principe qu'au dessus. Vous gagnez du temps, car les paquets sont déjà arrivés dans la nuit.. ou au reboot de votre ordinateur.

Dans le cas d'un réseau local de grande taille, avec beaucoup de postes sous debian.. je vous laisse compter le gain de temps

Notes

[1] Le script est biensur valable pour debian testing

[2] utiliser vim (vi) ou mcedit

Cinelerra logiciel de montage vidéo sous linux

Comment installer cinelerra sous debian unstable ?

Dans votre sources.list il faut :


deb http://www.kiberpipa.org/~minmax/cinelerra/builds/sid/ ./
deb ftp://ftp.nerim.net/debian-marillat/ sid main

Ensuite :
apt-get update
apt-get install cinlerra mplayer-586 w32codecs

Lancer cinelerra :


$ cinelerra

Ressources :

Mettre à jour les clés gpg

Xavier essaye de mettre à jour sa machine mais apt-get update lui dit que les clés ne sont pas à jour...

J'ai essayé :

apt-get install debian-keyring
gpg --import /usr/share/keyrings/debian-keyring.gpg
wget http://ftp-master.debian.org/ziyi_key_2005.asc
gpg --no-default-keyring keyring /etc/apt/trusted.gpg --import ziyi_key_2005.asc
Marche pô Edit 2006 c'est mieux ! /Edit

Terminaux Linux


Terminaux Linux
Vidéo envoyée par marmottux
Java fonctionne dans firefox sur des terminaux XDMCP linux

Monter un bridge ethernet en pont filtrant DHCP

Comment faire très simplement un bridge ethernet utilisé ici en pont filtrant DHCP ?

On a eu le problème sur notre réseau de terminaux dont le serveur DHCP était en conflit avec le serveur DHCP du reste du réseau.
Nota : on ne doit jamais avoir 2 serveurs DHCP sur un même segment de réseau.

Problème : isoler les 2 réseaux et leurs serveurs DHCP respectifs.

Solution : On a simplement installé un bridge (pont filtrant) sur un vieux pentium 75 avec 2 cartes réseaux qui sépare les 2 réseaux locaux.

On a mis dessus une distrib linux minimum (debian) sans interface graphique, et une règle "ebtable" qui filtre les appels DHCP et ça marche depuis un an et demi sans problème...

Le traffic vers le net (slis) ou autres serveurs (de fichiers, web...) n'est pas affecté, seul les appels UDP sur les ports 67 et 68 sont filtrés...

On est parti d'une doc de lealinux (http://lea-linux.org/cached/index/Reseau-secu-pont-filtrant.html#) et on a appliqué le script suivant :

#!/bin/sh
/sbin/ifconfig eth0 0.0.0.0 promisc
/sbin/ifconfig eth1 0.0.0.0 promisc
/usr/sbin/brctl addbr mon-pont
/usr/sbin/brctl addif mon-pont eth0
/usr/sbin/brctl addif mon-pont eth1
/sbin/ifconfig mon-pont x.x.x.x
/sbin/ebtables -A FORWARD -p ipv4 ==ip-proto udp ==ip-destination-port 67:68 -j DROP

(Nota : Attention les 4 signes "=" de la dernière ligne, sont à remplacer par des "-")
Ce sript filtre les ports UDP 67 (serveur) et 68 (client) utilisés par le protocole DHCP

Donc pour récapituler, une installation d'une debian minimum (ou autres) en 2.6, sans interface graphique, mais avec SSH lancé pour gérer à distance, puis ajouter le paquet "bridge-utils" (ou l'archive http://sourceforge.net/project/showfiles.php?group_id=26089) ainsi que le paquet "ebtables" (ou l'archive http://sourceforge.net/project/showfiles.php?group_id=39571&package_id=31718)

Recopier le script ci-dessus, le nommer "script_pont.sh", remplacer x.x.x.x par un numéro ip compatible avec votre réseau et qui sera l'ip appellé par SSH (ex : 172.16.0.162), rendre exécutable le script et le lancer automatiquement au boot.

D'autres infos sur http://guides.ovh.com/LinuxBridgeFirewall/contenu.html http://ebtables.sourceforge.net/examples.html#easy

Alex et Deny

unstable ou testing

Les votes :

  • Alex : Unstable
  • Luc : Unstable
  • Deny : Unstable
  • Damien : Unstable

http://www.debian.org/releases/unstable/

"Utilisez-la à vos risques et périls."

Les autres éditez le billet ou posez un commentaire

Installer Openoffice 2.0 stable sous Debian

Ce petit article est un rappel, mis à jour de l'installation de Openoffice 2.0 beta présenté il y a quelque semaines et adapté pour Openoffice 2.0 stable.

On peut aller chercher l'install principal sur : http://ftp.linux.cz/pub/localization/OpenOffice.org/2.0/OOo_2.0_LinuxIntel_install_cy_deb.tar.gz

Une fois téléchargés, on décompresse les fichiers avec la commande : #tar xzf XXXX.deb.tar.gz dans une console en tant que "root". La décompression crée un répertoire DEBS, avec tous les fichiers .deb dedans.

On télécharge alors les packs de langue et d'aide, que l'on sauvegarde dans le rep DEBS http://ftp.linux.cz/pub/localization/OpenOffice.org/2.0/OOo_2.0_native_LinuxIntel_langpacks_deb/openoffice.org-fr-help_2.0.0-3_i386.deb http://ftp.linux.cz/pub/localization/OpenOffice.org/2.0/OOo_2.0_native_LinuxIntel_langpacks_deb/openoffice.org-fr-res_2.0.0-3_i386.deb http://ftp.linux.cz/pub/localization/OpenOffice.org/2.0/OOo_2.0_native_LinuxIntel_langpacks_deb/openoffice.org-fr_2.0.0-3_i386.deb

On se place dans le rep DEBS et on lance : #dpkg -i *.deb dans une console en "root"

C'est tout, openoffice 2.0 est maintenant accessible depuis votre menu KDE (ou GNOME sans doute, pas testé...).

Petites astuces ...

Voila deux astuces pratiques :

  • Pour aller dans son repertoire personnel : cd ~
romain@citron:/usr/share$ cd ~
romain@citron:~$

Marche aussi pour l'utilisateur root

root@citron:/usr/share # cd ~
root@citron:~ #
  • Pour activer le pavé numérique au départ ( sur un fixe) : ( on fait une copie de sauvegarde au cas ou ca planterait)
root@citron:/home/romain # cd /etc
root@citron:/etc # cp profile profile_sauv
root@citron:/etc # mcedit profile

Dans /etc/profile, on copie a la fin :

INITTY=/dev/tty1-7
for tty in $INITTY;
do setleds -D +num < $tty
done

On enregistre (F2), on quitte (F10)

root@citron:/etc # reboot

Linux et le matos...

Les commandes de gestion de l'espace mémoire

romain@citron:~$ free

(affiche l'utilisation de la mémoire RAM et du swap)

Les commandes de gestion de l'espace disque

  • df (disk free, gestion des volumes montés du disque dur) :
romain@citron:~$ df -h
Option : df -h

(affiche la taille en valeurs "humaines")

  • du (disk usage)
romain@citron:~$ du
   du -a

(affiche la taille des fichiers à partir du répertoire courant)

   du -a | sort -n

(trie les fichiers par taille dans l'ordre croissant)

  • sync

(vide les tampons disques)

  • eject

(ouvre le tiroir du lecteur de CDROM)

Les commandes de gestion des processus

  • top

(affiche l'utilisation des ressources par les processus en temps réel)

  • ps

(process search)

romain@citron:~$ ps

Options :

   romain@citron:~ ps -l

(affichage long des processus de l'utilisateur )

   romain@citron:~ ps -e

(affiche les processus en cours)

   romain@citron:~ ps -ef

(affiche les processus en cours en détail)

   romain@citron:~ ps -efl

(affichage long et en détail des processus en cours)

   romain@citron:~ ps -ef | grep user
   romain@citron:~ ps -aux
   romain@citron:~ ps -aefx
   romain@citron:~ ps -aef | grep "vi"
   romain@citron:~ ps -aux | wc -l
  • kill (envoie un signal à un processus, SIGHUP, SIGTERM)
   romain@citron:~ kill PID

(demande la fermeture propre du processus)

   romain@citron:~ kill -9 1432

(ferme autoritairement le processus, ce qui peut provoquer des pertes de données et/ou la création de fichier d'erreur)

  • killall
   romain@citron:~ killall telnet

(pour supprimer les processus proliférant ("spawning process" comme telnetd, lpd) qui se reproduisent à chaque nouvelle requête)

  • time (mesure le temps pour exécuter une commande)
   romain@citron:~ time commande
   romain@citron:~ time ls
   romain@citron:~ time du -a
  • sleep (endormissement du processus d'un certain nombre de seconde)
   romain@citron:~ sleep 5 ; ls
  • nice (fixe un niveau de priorité pour une tâche, de +19 (le moins prioritaire) à -20)
   romain@citron:~ nice -6 commande
  • fg (foreground, faire revenir une tâche en avant plan. Un processus en avant plan s'exécute plus rapidement)
   romain@citron:~ fg PID
  • bg

(background, lance en tâche de fond un processus suspendu après CRTL + Z)

  • jobs (affiche les processus en tâche de fond)
   romain@citron:~ jobs

(affiche le numéro de tâche des processus)

   romain@citron:~ jobs -l

(affiche le PID des processus)

Merci à MemoLux

GRUB : utilisation && sauvegarde

GRUB (GRand Unified Bootloader) est le gestionnaire de boot installé par défaut dans les versions récentes d’Ubuntu & autres distributions telles que Debian, ...
Sa configuration est intéressante mais dangereuse...
Quelques astuces pour pouvoir redemarrer votre ordinateur si fausse manipulation...

Lire la suite...

- page 1 de 2