Association Marmottux, Logiciel Libre et Fibre Optique en Maurienne

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Keyword - lyon turin

Fil des billets - Fil des commentaires

Jeux Olympiques de Turin, la Flamme passe dans les Alpes.. mais pas en Maurienne

Grande déception, la Flamme Olympique annoncée sur le site du Conseil Général de la Savoie ne passera pas dans la Vallée de la Maurienne.

Voir le parcours (pdf)

Elle passera néanmoins à Grenoble le 6 Février puis à Chambéry pour finir à Albertvile

Quelques élements troublants sur l'image de notre Vallée :

Attendons la prochaine fois.. Grenoble 2018 ? ou Annecy 2018 ?

Et pourquoi pas, Maurienne 2018 ? :)

Credits photo

Lyon Turin

http://www.refairelafrance.org/article-1701475.html

"Les présidents de tous les groupes politiques du conseil régional de Rhône-Alpes, sauf le FN, ont signé jeudi une pétition en soutien à la liaison ferroviaire Lyon-Turin, projet qui suscite une forte opposition dans la vallée de la Suse, en Italie. Cette pétition doit être largement diffusée auprès des élus, des associations et des particuliers dans la région. "Nous pensons qu'il est très important de marquer (...) le consensus rhônalpin sur cette affaire. C'est une belle oeuvre qui est très utile pour nous tous (...) Il faut convaincre nos amis italiens", a déclaré Bernard Soulage, premier vice-président (PS-DVG et apparentés) du conseil régional Rhône-Alpes, en charge des transports et des infrastructures. "Tous, nous savons qu'il n'y a pas de plan B. C'est le Lyon-Turin ou l'engorgement routier ou la pollution", a-t-il ajouté. Le projet de ligne TGV Lyon-Turin est contesté par une partie de la population de la vallée de la Suse, qui craint la présence d'amiante et d'uranium dans les roches de la montagne où doit être creusé un tunnel de 53 km de long. Ce projet, qui ne devrait pas être achevé avant 2020, mettrait Turin à moins de deux heures de Lyon et permettrait de développer le transport de marchandises sur rail."

=> Mais où est la pétition ? Qui a le droit de la signer ? Les politiques ? Et ceux qui sont le plus cpncerner, c'est à dire les citoyens, ils n'ont rien le droit de dire ? Par contre en Italie, ils sont plus actifs que nous.... ils se révoltent déjà....