Voila je suis libéré de mon bracelet qui donnait accès à HAR. Je pense le garder en souvenir, ainsi que le petit fascicule qui était distribué à l'entrée de HAR. Ce surviving guide était un mélange de bons conseils et d'une bonne dose d'humour. souvenir-har

Un extrait qui me plaît particulièrement, à propos du bracelet remis à l'entrée: HAR2009 is much like an open asylum. There are no gates preventing us from getting out. The reverse holds as well: the same lack of gates makes it easy for others to wander onto the event terrain. Pour ceux à qui la langue de Shakespeare donne de l'urticaire: HAR2009 ressemble à un asile ouvert. Il n'y a pas de barrières qui nous empêche de sortir. L'inverse est tout aussi vrai. Cette absence de barrière permet à quiconque de roder sur le terrain de l'évènement.

On peut dire que j'avais parfois d'être à l'asile ... et je faisais parti des patients :) Par contre bien qu'ayant laissé parfois mon portable sans surveillance dans ma tente, je n'ai constaté aucun vol.