Comme je l'ai mentionné dans un précédent billet, le camp sur lequel se tenait l'évènement était couvert par un réseau GSM expérimental. L'autorité de régulation des télécommunications néerlandaise (l'équivalent de notre ARCEP nationale) avait donné pour l'occasion son autorisation au déploiement de ce réseau. Il semble que l'autorité soit venue inspecter le réseau avant sa mise en service et ceci afin de vérifier que le déploiement sur le terrain respectait bien les conditions restrictives de la licence temporaire.

Ce réseau permettait à l'ensemble des participants qui les souhaitaient de s'enregistrer au près de cet opérateur un peu spécial et d'obtenir un numéro de téléphone (à 5 chiffres). Les appel vocaux ainsi que l'envoi de SMS étaient supportés. La partie réception et transmission haute fréquence (900 MHz) était fournie par deux BTS (Base Transceiver Station) dans le jargon GSM de marque Siemens, achetées sur EBay (je crois). C'est l'équipement le plus complexe à construire et donc il est plus simple de le récupérer directement. Le reste de la chaîne permettant au GSM de fonctionner est normalement fourni par les constructeurs de matériel. Le schéma qui suit est repris de cet article de Wikipedia:

Architecture GSM

On voit qu'un grand nombre de composants sont nécessaires au bon fonctionnement du GSM (BSC, MSC et HLR). Le projet OpenBSC a pour but de fournir l'ensemble de ces composants sous forme de logiciel libre. On peut donc simplement relier un BTS du commerce à un simple PC (via une liaison spécialisée de type ISDN) et le logiciel va se charger de fournir l'ensemble du reste de la chaîne GSM. C'est bien évidemment une économie de matériel substantiel. Le but du projet est clairement de permettre à la communauté de se familiariser avec les technologies du GSM qui restent pour le moment encore grandement mal connues.

Le leader du projet Harald Welte qui est actif dans de nombreux domaines a présenté l'avancement du projet. Clairement il reste encore beaucoup de travail à faire, mais l'état actuel du projet a permis à environ un milliers de personnes de téléphoner et de s'envoyer des SMS en GSM sur le site de HAR2009. Le projet est à la recherche de volontaires pour implémenter les fonctionnalités suivantes:

  • Support du saut de fréquences (frequency hopping)
  • Support du chiffrement des communications
  • Support de la continuité des communications lors des changements de cellules (handover)

Si vous êtes spécialiste du domaine et que vous voulez contribuer à un projet open-source qui sort des sentiers battus n'hésitez pas à contacter Harald Welte.