Association Marmottux, Logiciel Libre et Fibre Optique en Maurienne

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Conférence Facebook : Mardi 20 Novembre 19h45 Saint Jean de Maurienne - Espace Jeunes

Mardi 20 novembre 2012, 19h45

Conférence Facebook

A destination des professionnels

à Saint Jean de Maurienne, Espace Jeunes (Salle le Break)

conference-facebook.png

Protéger ses données personnelles sur Facebook

Après la conférence de jeudi dernier à Saint Michel de Maurienne, si certains n'ont pas (encore) fermé leur compte Facebook, il leur reste au moins à paramétrer finement la confidentialité de leurs données...

L'Ordinateur Individuel/SVM a diffusé dernièrement (novembre 2010) quelques pages sur le sujet, je vous ai fait un fichier PDF des scans des 6 pages...

Le fichier PDF de paramétrage de la confidentialité sur Facebook

Je vous met aussi quelques liens intéressants sur le sujet (à compléter...)

http://streetgeneration.fr/news/breves/22069/web-facebook-compte-20-millions-d%E2%80%99abonnes-en-france/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Facebook
http://www.francesoir.fr/divers/mark-zuckerberg-le-sexe-est-l-origine-de-facebook
http://www.2025exmachina.net/espace-pedagogique/en-savoir-plus
http://www.woueb.net/2010/12/07/comment-facebook-gere-quotidiennement-son-infrastructure/
http://www.woueb.net/2010/11/24/facebook-infrastructure-chiffres-cles/

Jeudi 17 fév 2011 18:00 - 19:00 Saint Michel de Maurienne - Conférence sur les usages de Facebook

Saint Michel de Maurienne

Le collège La Vanoise de modane, le collège Paul Mougin et le lycée des métiers de la montagne organisent une conférence sur les usages de Facebook le jeudi 17 février à 18h00 au lycée des métiers de la montagne. Cette conférence s’adresse aux professeurs et aux adultes en général et doit permettre de mieux connaître les problématiques liées à certaines utilisation des réseaux sociaux.

Ca chauffe sur les Alpes ! Conférence le 16 Octobre 2008 à Saint Jean de Maurienne

blog en direct !

Le débat commence :

Mountain Riders :

"Moi personnellement qu'est-ce que je peux faire avant de jeter la pierre aux élus, aux RM .. ou aux autres"

Audit France :

Etude de la vulnérabilité de l'enneigement de l'arc Alpin.

Il faut faire de la prospective...

Pour trouver comment on maintient le cap..

"Certains domaines skiables vont craquer..."

"Installations un peu démesurées pour des petites stations.."

"10 % des consommations carbone, sont liés aux remontées mécaniques"_

Note du public (off) : on ne prends pas en compte le coût écologique de la fabrication des pylonnes Acier, de l'héliportage des poteaux, du béton des pylonnes.

"On ne sait pas recycler les lits froid"

"Moteur assez consommateur à effet de serre..."

".. Les loisirs sont notre plus gros poste de déplacement..."

"...Moins de déplacements, moins de vacances"

".. Question du dernier km..."

".. Les stations dans un mode de développement durable..."

"..Une bonne gouvernance.."

"... Le film dit, la montagne l'hiver c'est fini..."

"Développement de la métallurgie, puis l'hydroélectricité"_

Note du public : La houille blanche, puis l'industrie.. puis de la pollution pendant plus de 100 Ans, du Glucinium etc... Tout va bien à Tricastin !

Mountain Riders :

  • Le transport est l'un des enjeux importants : 74 % du carbone
  • Bilan carbone : uniquement un diagnostic
  • Mountain riders veut mettre en place une gouvernance

Le corbier : développement durable

  • Diversifier l'activité économique
  • Enjeux sociaux
  • Combiner l'économique avec le social
  • Organes de participation
  • Parler avec les gens, échanges d'informations, leurs solutions

Note du public (off): A quand des panneaux solaires sur les tours du corbier ? A quand une piscine chauffée via du solaire

".. La volontée politique c'est quelquechose de très important.."

Beaucoup de référence au bilan carbone..

Plus de batterie... fallait venir !!!

Conférence Jeudi 4 septembre à la médiathèque d'Hermillon - "La photo animalière" par Guillaume Collombet

Jeudi 4 septembre 19h30 à la médiathèque d'hermillon

La photo animalière

Par Guillaume Collombet

Voir des photos

Pourquoi il fait nuit ?

Résumé de la conférence au foyer des jeunes travailleurs de Saint Jean de Maurienne

Voir les slides..

Il faut immédiatement un accès internet pour l'ensemble des jeunes résidents du foyer des jeunes travailleurs, faites passer ce message autour de vous, à tous !

Les travaux peuvent commencer immédiatement !

Jeudi prochain, on tire les câbles réseaux ?

Bouffe / Conférence ce soir au foyer des jeunes travailleurs de Saint Jean de Maurienne

Ce jeudi 8 Novembre vers 19h au Foyer de jeunes travailleurs de Saint Jean de Maurienne

Repas / Bouffe (Chacun apporte ce qu'il veut et on partage)

Thème de la conférence :

On devrait parler.. Logiciel libre et Fibre Optique..

Photos de la conférence sur le Pérou

Conférence fête de la science : L'eau, l'arc

Obligation de faire un compte rendu en temps réel.. car pas de lumière dans la salle.. impossibilité de prendre des notes papier :)

Le bassin versant de l'arc :

  • Gestion de l'arc

Réflexion durable, globale de l'arc

  • L'essor de la houille Blanche

L'histoire de la vallée au niveau de l'hydroélectrique. Cela compte énormément sur la structuration de la vallée.

Cela représente 8% de la production sur la France.

Les éléments qui ont compté :

1830 : invention de la turbine

La suite ci-dessous...

Lire la suite...

Un an après la conférence : Fête de l’Internet Très Haut Débit pour tous Partout Et maintenant !! et pas en 2020

Voilà presque un an, je faisais cette conférence :

Fête de l’Internet Très Haut Débit pour tous Partout Et maintenant !! et pas en 2020

Université de Savoie, Fête de l'internet organisée par l'association Alpinux

Fête de l’Internet Très Haut Débit pour tous Partout Et maintenant !! et pas en 2020

Voici désormais la vidéo avec les slides

Enregistrer directement le fichier

  • Taile : 210 Mo
  • Format : Ogg Theoa
  • Lecteur possible : videolan, mplayer, xine

N'hésitez pas à faire des commentaires sur la conférence et son contenu, à vous exprimer.

Remerciements :

  • Alpinux pour nous avoir accueilli
  • Nicolas de Alpinux, pour le film
  • Deny et Pascal de L'association Marmottux
  • Fredéric pour la co-écriture de la conférence et le traitement vidéo avec Gstreamer

Note importante sur la licence :

Ce contenu est diffusé sous licence Creative Commons

  • Partenité
  • Pas d'utilisation commerciale
  • Pas de modification

Auteurs : Modesto Alexandre, Collaboration Frédéric Tronel

Conférence : "L'avenir du Ferroutage" Salle Nicolas Martin - Saint Jean de Maurienne

Note importante : Ceci n'est qu'une retranscription de la conférence, L'avis donné n'est pas celui de l'association marmottux

L'avenir du ferroutage

Monsieur Lefevre ingénieur polytechnicien, qui a fait toute sa carriere dans le transport routier.

Il a été très proche de Mr Montreuil (Bourget Montreuil)

Il a ensuite monté sa propre société de transport à paris, transport international, et internationale.

C'est une personne qui a une position arrêtée, pratique depart sa longue experience du transport.

A Chambéry, il y'a eu un long débat après sa conférence : 45 minutes de débat.

Mr. Lefevre :

Je parle en ma personne, ce que je vous dirais, c'est la réalité que j'ai vécu et que je peux prouver.

Le sujet : "Quel avenir pour le ferroutage ?"

C'est un sujet complexe et dont on parle depuis plus de 10 ans.

Et au bout de 10 ans, je ne sais pas ce que vous en pensez.

Le métier du transport est un métier que l'ont voit, mais que l'ont ne connait pas.

J'ai fait du transport, routier, ferroviaire et aussi du transport combiné :

Routier, mixé avec du transport férroviaire.

Moi même, j'étais président d'une association de ces transports combinés.

Le sujet complexe c'est le Lyon Turin, projetté par la SNCF sous une double situation :

  • Il faut une infrastructure ferroviaire
  • Il faut du ferroutage

Les deux sont associés dans cette affaire.

Pour faire un peu d'historique :

Qu'est-ce que le ferroutage, c'est un système de transport combiné parmi d'autres :

Il a commencé en 1950 : un camion attaché avec une piece mobile, quand le camion allait dans une gare une grue mettait la caisse sur un train. Et le tracteur faisait le trajet.

Et ce mode de transport fait qu'en France actuellement, il y'a 1000 camions qui font le trajet.

Chez nous Bourget Montreuil, peut importait le mode de transport. Satisfaire le client.

Quels problèmes :

Organisation d'entreprise : Accueilir la caisse à chaque bout

Ves 1970 les allemands et les suisses ont mis au point la route roulante.

Immaginez un grand terrain plat, la camion arrivait au bout de la rame, et les autres camions viennent derriere. Cela s'appelle la route roulante. Seulement en Allemagne comme en Suisse, il y'a des tunnels.. qui ne permettent pas de faire passer les camions dans un tunnel.

Les allemands et les suisses ont crée des wagons avec des petites roues, qui avaient l'incovénient de chauffer.

La SNCF a refusé de transferer ce systeme en France.

Je crois que l'ont peut faire confiance à la SNCF pour ses connaissances techniques.

Puis est arrivé en 1986

on a commencé à parler du tunnel sous la Manche, mais c'était un tunnel que l'ont construisait.. on pouvait faire ses propres dimensions.

Ce système qui a donc commencé en 1994, quand la circulation sous la manche s'est ouverte aux camions.

L'année derniere 170 000 camions ont utilisé ce système.

Quand on parle férroutage, on parle de mettre un ensemble routier sur train.

Pendant ce temps se développait le TGV En France, avec le succès qu'il a eu.

Et bien entendu comme ce TGV coûte très cher, l'approche s'est faite en disant sur le sud-est, il faut que l'ont fasse quelquechose avec l'Italie.

Je signale qu'au début du TGV nous étions intervenu auprès de la SNCF : "il n'est pas question de mettre à disposition ce train au transport de marchandise.

Ils se sont fait une Opinion :

Il faut faire un Lyon/Turin.

Mais dès que la SNCF, qui cherchait à ouvrir des lignes nouvelles, la SNCF a un problème :

Aucune nouvelle ligne crée depuis 1930

Il avait été fait plusieurs projets d'un réseau pour les marchandises, mais sans aboutir.

Mais il a été plus facile de faire un train pour avoir du soutient de l'opinion publique : Lyon/Turin

L'étude sur les voyageurs Lyon/Turin : Cela remplissait 1 Train et demi par jour : 400 000 voyageurs.

L'idée de la SNCF : Faire du FRET avec les voyageurs.

Qu'est-ce que le ferroutage ? Je vous expliquerait ce que cela engendre au niveau d'une vue d'entreprise de cela.

Lorsque que la SNCF a dit : on fait du FRET, mais même si les évenements se déroulent comme prévu :

Nous n'aurons pas la ligne nouvelle d'ici 2020.. Moi SNCF, je continue à faire du traffic.. je n'arrive pas à faire des horaires à l'heure.. Etc..

On ne peut pas attendre 2020, pour faire du ferroutage.

Il faut donc trouver un moyen, de faire passer des trains avant 2020

Il a donc été fait un "ferroutage alpin"

La SNCF s'est dit on est en train de fabriquer quelquechose qui n'existe pas, il faut toruver un type de wagon qui soit très bas, et surlequel on puisse mettre des Camions.

Elle s'est donc associé à l'entreprise LOR (Alsace) ce qui a crée la société : Modalor

De grand wagon, qui font 35 mètres de long, 3 couples d'essieu, il y'a deux poches.

Système :

Le tracteur arrive sur une rampe qui pivote, ce qui permets ensuite d'avoir une rampe beaucoup plus basse

Potentiellement : 20 tracteurs peuvent charger leur bennes en meme temps

Ce wagon, pese 35 tonnes, est capable de recevoir 2 fois 30 tonnes.

Quand vous en avez plusieurs, cela fait 1000, avec les pentes de Maurienne, 1000 tonnes est le maximum tolérable.

Ce ferroutage, ne marche que par rames de 1000 tonnes, seconde chose :

Il y'a une masse de ferraille à tirer est énorme. Dans 1000 tonnes, vous avez 300 tonnes de marchandise, les 700 tonnes supplémentaires c'est de la férraille à tirer

Il va falloir sur le plan économique, que 300 Tonnes de marchandise paye 1000 tonnes de transport.

L'exploitation :

On demande au chauffeur d'arrive une heure avant, ensuite le chargement.. Est complexe cela se passe en centimètre près.

Cela fait une heure pour constituer un train

Le trajet : 3 heures 180 km

30 minutes pour détacher

Comparé à la route roulante, il faut attacher la remorque au camion.. cela pèse aussi sur l'économie de l'entreprise.

2 heures ou le chauffeur ne fait rien, ni le camion.

Actuellement c'est le seul chantier de France, qui permets de faire une rame de 1000 tonnes.

Il y'a 4 navettes par jour dans les deux sens.

La ligne ferroiviaire du Mont-Cenis est saturée tous les jours. C'est très difficile de réguler les trains.

Le service est mauvais.

La SNCF se justifie de faire une voie Nouvelle, la solution :

Pour le FRET routier : Limité aux cirternes.

Car le tunnel du Mont-Cenis n'est pas adapté au FRET routier normal.

Le pont traffic :

  • Peu de traffic voyageur
  • Quel FRET ?

La SNCF doit prouver qu'il faut ce FRET.. car il y'a du traffic.

Les marchandises vont se developper de façon formidable, les autoroutes vont êtres saturées, et l'environnement va être attaqué.

Le traffic devant doubler, réseau de France, va faire un projet très détaillé.

Actuellement : FRance Italie : 40 M tonnes

  • 30 M tonnes par la route
  • 10 M par le fer

Sur le reste de la France :

  • 97 % par route
  • 3 % par le fer

Le projet férroviaire dit : je passe à 80 M tonnes de Marchandises, il y'en aura 10 M qui passeront par la liaison férroviaire.

On ne peut pas parler d'un rééquilibrage :

Quand le nouveau gouvernement est arrivé au pouvoir en 2002 :

Il a regardé quels étaient les engagement sur le plan international : 15 Milliards d'euros Lyon/Turin

Un audit a été demandé, au ministere de l'industrie et des finances.

L'audit a été implacable, le projet ferroviaire, ne tient pas la route. Nous ne pouvons pas le retenir.

Nous mettons le projet en veille active

Cela veut dire qu'il n'est pas question, si y'a pas d'évenement majeur pour prouver le contraire.

Argument :

  • Impossible de faire circuler en même temps voyageurs/traffic

Depuis, tout le monde en parle :

Mais aucune décision n'est prise

Le nombre de camions, gros porteurs qui passent au total du Mont-Blanc et du FRejus : 4200 par jour.

N'a pas varié depuis 10 ans.

Le traffic n'a pas bougé.

De 1995 à 2005..

les gens de la SNCF avaient annoncé qu'il allait doubler.

Mais il n'a pas doublé : raison :

Le traffic passe par la Suisse.

Il n'y a pas de traffic, il n'y a pas de FRET disponible. Ou alors il faut empêcher les camions de passer là ou ils passent. Mais nous faison parti de l'europe.

Il n'est pas question dans le domaine des transports et des prix, qu'il n'est pas question de mettre en difficulté les entreprises.

Donc, on est dans une situation tout à fait extraordinnaire, on voudrait faire une ligne ou il y'a pas de Voyageurs ou de FRET.

Cela n'a rien à voir ave les problèmes actuels.

Le traffic Baisse et n'augmente pas.

Autre façon d'aborder le problème, on a vécu avec peine l'incendie du Mont-BLanc.

  • 2000 Camions Mont-Blanc
  • 2000 Camions Fréjus.

Le fréjus a absorbé normalement ce traffic : Cela passe bien, pourquoi voulez vous faire quelquechose ?

La SNCF se dit :ou est-ce que je vais : 500 Millions d'euros pour faire les travaux, cela fait 3 % du budget de Lyon/Turin.

Cela ne pose pas de problèmes.

Il y'a 23 Lignes qui sont prioritaires, ce sont des prioritaires bien avant nous.

On peut se faire du souci pour cette affaire là, sur le plan trafic.

Quand le mont-blanc a fermé, les relevés de pollution ont continuer à être triple.

La polution n'est pas due majoritairement aux camions :

  • 20 % lié au camion
  • 20 % lié aux voitures
  • Le reste liés aux activités

Mais personne ne veut l'entendre

Les camions s'améliorent.. mais les chauffages personnels ne s'améliorent pas.

Toute la polution due aux camions, cela est minoritaire.

Si on les supprime, il restera 80 % de polution.

Les usines automobiles travaillent sans arrête à améliorer les voitures.

Et a Paris les pics de polution n'ont jamais été atteints, il a donc fallu baisser les pics de polution. Pour justifier.

Le prix :

Une citerne qui actuellement va de Aiton à Bassano : on perçoit actuellement 250 €

Mais cela n'est pas avec ça que le chemin de fer peut assumer ses installations ?

Qui comble le trou ? Ce sont des subventions, moitié France, moitié Italie.

Pour 2004 : 12 Millions d'euros de subventions.

Pour 2004 le nombre de semi-remorques : 25 000 camions sur 2004

25 000 par rapport au millions dans les tunnels.. 1,5 %

Ces 12 Millions, cela vous fait 500 € de subventions sur chaque camion.

Le prix du ferroutage est le triple du prix routier.

J'immagine mal un système qui pourra tenir le coup avec un prix de reviens pareil. Quand le mont-cenis sera fini dans deux ans..

Actuellement on est sur la corde raide.

Quand à dire que cela doublera.. cela coûte deux fois plus cher.

Quelles conclusions ?

JE crois que le ferroutage : Manche, lui va survivre.. Une exploitation limité, c'est pas parfait mais cela marche.

Ce ferroutage là a de l'avenir.

Le ferroutage Alpin : Ferroutage haut de gamme.

Je sais pas si la SNCF organise des visiites.. Est-ce que c'est économiquement valable ?

A titre de moyen de dépannage ?

Supposons qu'il y'ait un incendie dans les deux tunnels ?

Sur ce plan là, le ferroutage alpin garde une petite valeur.

Quand on aura fait la lumière sur le traffic, le ministre a annoncé à Chamonnix :

Le Lyon/Turin c'est trop cher..

Proposition : Faire un second tunnel ferroviaire.. c'est inutile.

Les capacités autoroutieres sont considérables, par rapport à ce qu'on peut en faire.

Ce ferroutage, N° 2 ou 3.. C'est comme le concorde.. C'est vraiment une bague au doigt.. Comme autre chose.

Les transporteurs ne sont pas riches, je pense que ce ferroutage Alpin va durer jusqu'a 2020.. Si jamais la ligne se fait.

Mais il restera comme sécurité à mon avis.. Mais cela n'est pas du tout l'objectif.

Je ne sais si il aurait marché, mais le ferroutage.. Ce serait la première fois que l'on organiserait du ferroutage à Grande distance.

Ont revient sur du transport combiné des années 1950. On remplirait donc uniquement les poches du ferroutage.

Je ne le vois pas à grande distance, il restera le Trans-Manche et le petit dépannage ici

Je vous laisse méditer sur ce que j'ai dit.

Questions :

  • Comment se fait t'il que ces projets fonctionnent en italie, allemagne.

Les pays de Suisse et Allemagne sont riches.

Le ferroutage va continuer on amortit le matériel.. Quand cela ne se developpe pas.. C'est que cela ne fonctionne pas.

Quand le Saint Gothard sera ouvert, d'ici 10 ans à 15 ans..

Ouverture en 2017 ou peut être plus tard.

La Suisse a été contrainte à faire passer les 38 tonnes.

Il y'a les états unis qui transportent beaucoup de FRET par voie ferrée.

J'ai visité les grandes compagnies de FRET aux états unis, 20 petites, 10 grandes cotés en Bourse.

Aux états unis.. vous n'avez pas de Tunnels.

Vous avez deux sortes de trains, Ceux qui partent de la côte pacifique. Qui sont des trains de contenaires maritimes qui sont gerbés sur 2. Des trains de 20 Km, avec des grandes machines.

Une charge superieures par essieu : 22 tonnes en FRance , 29 tonnes aux USA

Tout cela arrive sur des endroits ou cela est déchargé, 24/24

Seconde chose, des trains de charbons :

Ce sont des trains de 10 000 Tonnes ou il y'a un chauffer qui va livrer une usine. Ce sont uniquement des secteurs de transports.

La SNCF a fait un réseau de transport ou tout le monde veut le train à sa porte.

Il est actuellement impossible de fermer des lignes actuellement.

Les chemins de fer, n'ont pas vu venir l'autoroute.

Le 3 eme type de train : les transports de voiture

C'est très économique, j'ai vu une usine à Detroit.. un train complet de 10 ou 12 camions.. les mêmes pièces devant.

Ils sont très économes du personnel, cela alimente en permanence Detroit. Ce sont des crenaux de transports. Absolument pas de public là dedans.

  • Donc à votre avis, ni la liason a grande vitesse Lyon/Turin/Milan ne se fera ?

C'est mon opinion, je ne vois pas comment cela peut marche ?

Le Lyon/Turin n'est pas un gros axe de transport.

Il n'y pas de traffic, quand on le montre au chemin de fer.. ils ne veulent rien savoir.

Parce qu'il est question : de transferer Aiton à Amberieux.

Amberieux cela n'arrangera pas les camions, qui va devoir faire 100 Km pour aller à Amberieux, il ne va pas le faire 3 fois.

En 1964 la SNCF nous a dit : le transport de marchandise, la SNCF nous a dit

On va faire un train qui va arrive à "PAris Centre" Montmélian.

Les gens ne voulaient pas faire Montmélian Grenoble, ils savent tout.. et nous on ne sait rien.

La comparaison avec les américains cela ne tient pas debout.

On travaille près de Paris.. les trains arrivent à 4h, la journée ils sont fermés.

On ne peut pas comparer.. C'est à nous de trouver ce qu'il nous convient.

  • Une question sur l'impossibilité de rendre compatible Voyageur TGV et Transport marchandise

Question de moi :

Oui, mais la gare soutteraine de modane permettra de faire ce transit Voyageurs / FRET

  • Les Italiens ?

Des gens très astucieux, très intelligents.. Et très astucieux

Le chemin de fer envoyait ses agents commerciaux.

La SNCF veut tout commander, tout savoir, tout voir

  • Audit en Italie ?

Je ne sais pas comment cela se passe ?

  • Cet audit que vous évoquez, viens contredire tout ce que nous croyons ?

Il est disponible sur internet ? qu'est-ce qu'il faut taper ?

C'est le ministere des finances et les ponts et chaussés ?

  • Quand le mont-cenis sera au gabari : tous les 4 camions pourront passer ?

Les 6 roues devraient pouvoir passer

  • Il y'aura un traffic plus important

Comme je le disais : les citernes routieres.. c'est l'objet de contrats.. des garanties

Cela paye beaucoup plus cher, cela peut supporter ce qui est demandé par la SNCF.

Quand on aura camion ordinaire, avec du sucre dedans.

Cela ne pourra pas payer le transport.

Je comprends que les autorités ne savent pas très bien orienter les affaires et de l'audit..

Cela a désquilibré tout le monde

Le site de l'audit : http://www.equipement.gouv.fr/article.php3?id_article=244&var_preview=oui

  • Il y'a la polution du bruit, cette polution là est plus génante que la polution du bruit.. Quand je tire sur le moteur de mon camion, je polue plus.

Les moteurs de nos jours sont beaucoup moins bruaynts.

Il y'a un transport allemand willbets. Que c'était des bombes roulantes, il a acheté 4000 tracteurs

La SNCF ne sait pas comment faire actuellement, elle est étranglée.. quand elle essaie de changer quelquechose.. il y'a une grêve.

Aucun progrès, rien..

Ce qui fait que 85 % des trains arrivent à l'heure.. ou dans le 1/4 d'heure.

Le routier, c'est 98%

  • Comme les entreprises travaillent en flux tendu.. C'est à l'heure près.

C'est une situation difficile.. on a eu beau essayer d'expliquer ça aux chemins de fer. Le nouveau directeur général du FRET, Mr Veron. qui est allé au canada il y'a 10 Ans.

Eux ils sont du type américain, il sont allés.. il a fermé des lignes, il y'a passé des choses en bus.

Ici en France si vous voulez faire un ligne de car, de Saint Jean de Maurienene / Lyon.. vous n'avez pas le droit. DEpuis 1934.

Interdiction ! monopole de la SNCF.

Les clients nous pourrions les prendre à tel endroit, tel endroit... tous les avantages.

  • Dans quelques Minutes nous allons reprendre l'autoroute. Je remercie Monsieur Lefevre

De nous donner son avis, sans langue de bois.

Retranscrit par alex pour marmottux

Saint Jean de Maurienne "Bilan et perspectives" Rencontre avec les Saint Jeannais le 8 Novembre 2005

Résumé en direct de la conférence, suivi par Marmottux

Roland Merloz

Objectif de la réunion de ce soir :

  • Faire le bilan sur le projet de ville qui s'est étalé shttp://marmottux.org/index.php/2005/11/08/434-saint-jean-de-maurienne-bilan-et-perspectives-rencontre-avec-les-saint-jeannais-le-8-novembre-2005ur 10 ans.
  • Faire le point sur le Plan Local d'Urbanisme

Elaboration de l'élement essentiel : PADD : Projet d'aménagement et de developement durable

  • Octobre 2004 : 4 nouvelles réunions

Présentation des orientations du PADD

Après ces réunions, suivi de la procédure, travial et présentation d'un projet aboutit. Projet arrêté par le conseil municipal en Mai 2005

Suite à cet arrêt par le conseil municipal, le nouveau PLU a été mis à l'enquête publique. L'enquête publique s'est achevée il y'a quelques jours après.

La démarche est preque terminée, nous allons recevoir un rapport du commissaire enquêteur

Ce sont bien deux étapes importantes qui ont été franchies.

Nous avons fait appel à un service exterieur de communication, qui nous a proposé une méthode très vivante. Cet organisme à procédé à des sondages durant octobre 2005

Ces sondages d'opinion, ces mesures va être présenté en partie ce soir.

Entre chaque grand volet de la présentation vous pourrez intervenir.

Nous sommes à la veille d'échéances importantes en 2006 : Lyon/Turin... mais aussi, et aujourd'hui l'information n'est pas très développée sur l'avenir de l'Aluminium à Saint Jean de Maurienne.

Jean Luc Bali responsable du cabinet d'opinion : animateur de la soirée

Soirée que l'on va rendre interactif :

Programme de la soirée :

  1. Aménager Saint Jean
  2. Déveloper Saint Jean
  3. Animer Saint Jean
  4. Conclusion : Mr Le Maire

Pour chacun de ces 3 themes on propose un jeu interactif...

  • Un conseil municipal de position : Mr Rousset.
  • On verra ce que pense les Saint Jeannais
  • Un témoin externe, avec un regard de Saint Jean de Maurienne.

Pendant une heure au moins, vous aurez la parole, sois sinon, il y'a des petit papiers.. Et je poserais pour vous la question.

Je demanderais aux élus, de donner sincérement leur opinion

Premier sujet :

  • Aménager Saint Jean :

La question : savoir si cela est aménagé en bien ou en mal. La démographie a baissé cette année.

Le centre ville évolue, là aussi je souhaiterais que les élus donnent leur avis sur ces évolutions.

Est-ce que vous les Saint Jeannais, êtes prêt à vivre dans une ville ? avec ses évolutions ?

Vincent Julien :

Effectivement je confirme que dans le programme de 2001, il y'avait le réaménagement du centre ville. Je rappelerais le calendrier :

  • 2002 : étude
  • 2003 : Mise en oeuvre de la premiere Tranche

Ces travaux se sont déroulés sur 2003, 2004, 2005

Par contre il reste un certain nombre de tranches sur la rue de la libération. Il y'a un certain nombre de travaux dépendant de Lyon/Turin

  • Place du marché : Projet de Médiatheque [1]

Rue de la Libération : Objectif d'en faire une rue de centre ville, notamment avec des troitoires qui permettent de circuler facilement à pied. Pour favoriser le commerce. Objectif clairement affiché : favoriser le commerce. Meilleure accessibilité aux personnes à mobilité réduite en supprimant les troittoires.

Hervé Bottino :

Question : difficultés de circuler ville ? Exclure la voiture ? ou la bruler ? c'est d'actualité.

Le centre de Saint Jean de Maurienne ? Notre ville n'est pas une city Drive.. ou l'ont peut tout faire Pour ce faire, il est hors de question d'avoir un stationnement anarchique, il est notamment intolérable de laisser squatter les places.

Un stationnement payant et limités à 10 minutes permettent une rotation des places.

Pour le stationnement de longue durée, il faut que les usagés acceptent de marcher 5 Minutes. On compte 750 places à Saint Jean [2]

Sur le long terme le PLU laisse la possibilité de créer des places de parking.

La voiture nuit au centre histoirique de Saint Jean..


Que pensez les gens du PLU ?

H.Bottino :

Nous avons mené des réunions publiques, la participation était très forte, très intéressante, très active. Toutes les données ont été prises en compte en directe, ou dans le cadre du PLU

Pris en compte dans le PLU

  • Toutes les problématiques de transport et de déplacement
  • Logement
  • Stationement
  • Reglement publicité : qualité de l'environnement

Des exemples de remarques : (traités directement)

  • Sécurisation des pietons
  • Sécurité : 8 Mai
  • Renforcement : sécurité
  • Lutte contre les nuissances sonores
  • Plan communale de sauvegarde
  • Systeme de télé alerte pour les risques majeurs [3]

Animateur : Qualité de l'air :

Nous sommes dans une ville les plus poluées de France

Vincent Julien :

Je crois pas que l'ont puisse dire que c'est infondé :

Toutes les problématiques liés à l'environement prennent une part important.

La qualité de l'air est mesurée par une asso loi 1901.

Les résultats sont publiés dans la presse, publication trimestrielle

Les mesures portent sur l'ozone, l'azote, dioxyde de souffre [4]

Proviennent de deux sources :

  • Automobiles
  • Industrie [5]

Il y'a un certain nombre de jours dans l'année ou la qualité de l'air n'est pas idéale.

Si la qualité de l'air à Saint Jean de Maurienne est médiocre ou moyenne.

C'était le cas pour l'été 2005 : Médiocre : Saint Jean de Maurienne.

Les qualités sont comparables pour le département de l'Air.

Ce qu'ont peut dire pour réfléchir aux moyens d'améliorer l'air ?

L'usine de Saint Jean de MAurienne va prochainnement ? [6]

La consommation de Fiul est important dans production de dioxyde de soufre : Second projet : Lyon Turin

Alcan va passer au gaz [7]

ONF : Polution fluorée : Chiffres en baisse constante depuis de nombreuses années : améliorations

Les situations, c'est ce que confirme l'air de l'ain et des deux savoie. L'air est similaire dans ces différents lieux.

Hervé Bottinot : L'habitat :

Bon nombres de Saint Jeannais, nous font part des conditions économiques. Le chantier Lyon Turin, de nouveaux travailleur [8]

Lutter contre la déprise démographique, diversification du produit

  • PLU
  • OPA (compétence de la CCCM
  • Loi SRU :

Rénovation des logements anciens : 233 logements rénovés sur 245 possibles..

Prolongation demandée pour 2006

On développe l'habitation sur la périphérie, Urbanisation : Secteur du temple : Rue des écoles, jusqu'a la route de Jarrier. Secteur villard Jarrier. Avenue Henri Falcoz, Chaudannes : Friches industrielles.

Il y'a toute une volontée d'accompagner le developpement.

Animateur :

Je me retourne vers Jean François Rousset.

Les élus minoritaire de Saint Jean Autrement : N'ont pas étés associés à ce sondage. Je souhaite rendre hommage à Monsieur le Maire, pour nous avoir accordé deux minutes d'intervention à chaque des étapes

Alors je reviendrais sur 3 points :

  • Sur l'aménagement du centre ville : un projet essentiel : réhabilitation du Tabelion [9] De nombreuses villes ont compris la richesse de ce patrimoine. Saint Jean ne doit pas se priver de ses ces élements.
  • Centre ville, nous avions proposés en 2001 : Transport en commun communale.
  • Nous avions proposé de la place à la minute .. je me réjouis d'avoir été entendu sur ce sujet
  • Sur la qualité de l'air nous restons trés attentifs, nous pensons que nous devons anticiper ces futures nuisances, je rappelle que Lyon Turin traversera Saint Jean à L'air libre.

Un certain nombre de personnes attribuent les problémes de qualité de l'air à Alcan. Qui a effectué des efforts pour améliorer sont process .

Tout ce fiul lourd est livré par des camions.. et cela dégagera moins de co2. [10]

Animateur :

Méthodologie :

Téléphone [11]

34 questions

  • Premiere question : Embelissement de la ville :

95 % des citoyens sont contents de l'embelissement de la ville

+90 % de différentiel

  • 2 eme question : propreté de la ville :
88 % de bonnes opinions..

Satisfaction généralisée !

Ville propre

  • Action en matiere de circulation :

44 % des citoyens satisfaits

Il existe des poches de stationnement en ville, votre résultat est superieur à d'autres villes.

  • Préocupations environnementales :

- Qualité de l'air : 30 % [12] - Bruit : 13% - Qualité de l'eau : 0%

  • Quel besoin d'habitat ?

Non, pour 58 % d'entre eux, la ville n'offre pas suffisament d'hébergement

Globalement un nombre insuffisant de logement.

  • Quelle perception du projet Lyon Turin ?

Impact sur l'opinion publique ? Est-ce que ca va constituer un avantage ?

82 % des habitants : constituent un avantage :

- Améliorer la qualité de l'air - Création d'emplois liés au grand chantier

Enthousiasme des DJeun's

Jacques Ricard, vous êtes le directeur des territoires : [13]

Deux questions :

Le projet souleve des inquietudes sur des notions environnementales

Jacques Ricard :

Il y'aura des conséquences en terme d'habitat, pendant la phase chantier, pendant la phase exploitation. La ligne nouvelle sera mise en exploitation. Quel est la démarche ?

Le quartier de la gare sera impacté, cela entraine une modification du quartier.

Sur l'habitat il y'aura des acquisitions sur des maisons d'habitat de Saint Jean de Maurienne. Il y'a un travail d'information préalable. Ce travail d'information, LTF s'est engagé à le faire.

En terme de Chantier des engagements seront pris pour minimiser en terme d'impact (bruit, poussiere)

En terme d'exploitation : c'est le bruit.

Nous avons prévu une optimisation de l'étude bruit : Respecter les seuils reglementaires et minimiser l'impact.

Vous avez maintenant la parole sur ces différentes questions :

C'est une question très terre a terre, qui attrait à la circulation. Bien fondé du double giratoire avant la rue de la libération. Il me semble curieux et assez inconvenant. [14]

Est-ce quelquechose qui va évoluer rapidement ?

- Question par rapport au parking devant l'hopital, on ne peut pas se garer

- Est-ce judicieux, d'avoir tous ces bacs avec ces magniolat.. est-ce judicieux de les avoir mis rue de la liberation ? J'ai peur qu'il ne soit pas aussi beau que celui de Monsieur le Maire [15]

Monsieur Bottino sur le giratoire ?

Alors, le double giratoire se justifie par le changement de sens de la rue de la libération. Le retour de l'hopital se fait par pret copet. Par ailleurs ce qu'il faut noter, c'est une situation transitoire. La derniere tranche de la rue de la libération n'est pas réalisée.

Stationnement à proximité de l'hopital : 65 places

Toujours une autre question arrivée par papier :

Des troittoires par la rue clémenceau ?

H.Bottinot :

Sur les quai de l'arvan vont être réalisés 95 logements, quand on ouvre des zones à l'aménagement, il y'a un accompagnement de la commune.

Vincent Julien

Sur les magniolat, il y'a très peu d'arbres en pleinne terre, il y'a seulement 6 platannes en pleinne terre place fodérée. Concernant la rue de la libération, le projet qui a été retenu par le conseil municipal..

Il n'y avait pas d'arbres en pleinne terre.

Le choix des magniolat, ces arbres ont un petit peu souffert cet hiver. Je dois dire que dans le projet qui devrait démarrer en 2006 de centre technique. Il y'a une serre de prévue. Il nous semblait que c'était un bel arbre que l'ont pouvait insérer dans cette rue. C'est le choix qui a été, je pense que dans les années avenir ils seront de plus en plus beau.

Le choix des bacs : c'est le fait que le projet qui a été retenu, il n'y avait pas d'arbres en pleinne terre. Dans le quotidien de mon role d'adjoint, sur la question des arbes ont a constament des demandes de plantation d'arbres.

C'est une problématique qui est un peu compliquée, ce sont des bacs que l'ont peut déplacer.

C'est un choix qui était dans le projet de base des différents architectes.

Second thème :

  • L'industrie électrométallurgique : Alcan
  • Rayonnement commercial de Saint Jean

Industries affectées par les délocalisations.

Et le commerce s'essoufle..

Ou en est Saint Jean de Maurienne en matière de developement ?

On parle beucoup de l'or blanc.

Roland Merloz, c'est vous qui gérez en direct les questions économiques.

Conforter Saint Jean de Maurienne, comme pôle économique de la Maurienne.

Est-ce que vous avez un moyen d'action dans le domaine économique.

Roland Merloz

L'économie ne peut pas être traitée à l'echelon de la ville, nous avons peu de terraind plats. Nous avons beaucoup de terrains soumis à des risques natuels [16]

Autre raison à préciser, la vallée de la Maurienne c'est un peu plus de 40 000 habitants, c'est la population d'une grande ville a proximité de Grenoble.

Au niveau de 40 000 habitants, il faut travailler ensembles.

Biensur que le developement économique dépends des chefs d'entreprises, c'est une décision de chef d'entreprise.. il ne faut pas rester bras balants.

Il faut favoriser les conditions d'accueil de ces entreprises, c'est une chose qui se fait depuis pas mal d'années à Saint Jean de Maurienne : pré de la garde.

district de Moyenne de Maurienne, relayé par la CCCM.

Vous parlez de cette communautés de communes Coeur de Maurienne.

Quelles sont les actions de cette communauté de communes.

  • Création d'une zone d'activité : achat des terrains.
  • Remplir petit à petit de cette zone.

Cette zone du pré de la garde, je vous renvoie à la lecture du Dauphiné Libéré.

Nos possibilités d'accueils doivent se tourner vers des activités commerciales

Aujourd'hui quand on reçoit un porteur de projet on peut lui proposer plusieurs zones d'implantations.

  • Saint Julien
  • Saint Jean de Maurienne
  • Hermillon

5 Km à l'echelle de ce qui se passe , c'est rien du tout pour du déplacement du travail.

En ce qui concerne de la taxe professionnelle :

C'est une des avancées, nous avons décidé au début de l'année 2004, nous avons une taxe professionnelle unique. Reversé dans les caisses de la Communautés de Communes.

Saint Jean de Maurienne, par rapport à 2004 n'a pas perdu, toutes les augmentations vont aller dans les caisses de la CCCM. Mais ce n'est pas dangereux pour Saint Jean de Maurienne.

Taxe professionnelle plus élevée à Saint Julien, mais plus faible à Hermillon.

Jeannie Gippa, la question du tourisme ?

Est-ce que Saint Jean a des atouts de ce point là ?

Jeannine Gippa

Notre ville se situe au coeur des Alpes, au carrefour des plus grand cols Alpins. Elle est d'un accès facile sur un grand axe de passage. 250 jours de soleil par an.

Elle s'est construite autour des doigts de Saint Jean Baptiste. et puis du Couteau Opinel.

L'action municipale :

  • Office du Tourisime renommé : 3 étoiles
  • Terrain camping : 4 étoiles en centre ville
  • Animations : concerts, fête du pain

L'hiver c'est la mise en place des illuminations de noel.

C'est quasiment obligatoire que St Jean de Maurienne voit des centres commerciaux en périphérie de Saint Jean. Depuis Mars 2000 des actions importantes ont été mises en place :

Une ORC : opération ruarale

Soutient de 97 commerces

Formations proposés à des coût très modiques.

Le centre ville : les améliorations de la rue de la libération, vont dans le sens d'une amélioration.

Médiatheque : Rue du college, redynamisée. Et services aux citoyens.

Nouvelle politique de Stationnement.

Signalétique : Role de centralité de Saint Jean de Maurienne.

Monsieur le Maire : une derniere question :

globalement par rapport à l'avenir, il y'a une crainte vis à vis de l'emploi :

Monsieur le Maire :

On comprends pourquoi il y'a un certain nombre de craintes, on repete depuis plus de 20 ans. Que la situation est critique .. parce qu'elle dépends d'une seule industrie [17] Certains entreprises se sont crées et agrandies depuis un certains temps. Il est important de faire durer certains emplois industriels de Saint Jean de Maurienne.

Priorité : Que les emplois industriels d'Alcan persistent.

Nous sommes plus tres loin d'une échéance proche : contrat sur l'énergie, prix sur l'énergie qui va augmenter de facon considérable [18] D'ici 6 à 7 ans [19] Nous travaillons avec les élus, nous essayons de trouver une parade à ce risque qui est énorme. Nous éspérons trouver une solution industrielle à la vie de cette Usine à Saint Jean de Maurienne [20]

C'est pas pour autant qu'il faut se désintéréssé de tous les autres emplois, nous avons évoqué Lyon Turin.. une des raisons essentielles, c'est l'aspect économique sur une dizaines d'année. Coup de projecteur sur la maurienne, pendant des années [21]

On travaille pour faire en sorte que les entreprises qui sont touchées par Lyon Turin, pour qu'elles soient réimplantées sur le territoire de la CCCM

Jean François Rousset votre regarde sur ces developements économiques :

Nous avions soutenu à l'époque qu'il fallait défendre Saint Jean dans ce nouveau siècle : Projets importants :Lyon Turin, Domaines de Sybelles, Technologies de l'information et de la communication [22]

Nous avions évoqué la création d'un pôle technologique, et la création d'une filiale lié aux nouvelles technologies

Le positionnement de Saint Jean de Maurienne dans le tourisme, doit être la capitale touristique de la Maurienne. Il faut mettre en valeur notre patrimoine historique. Notre proximité avec les stations de ski du canton. Avec l'un des plus grands domaines de France.

Questions aux Saint Jeannais :

  • 60 % de la population pense que St Jean est en expansion
  • 69 % satisfait du dévelopement du tourisme.
  • Action municipale en faveur du developement du commerce : 47 % de satisfait opinion très partagée
  • Priorité pour l'avenir : 33 % des personnes, c'est d'abord que Saint Jean Accueil d'avantage d'entreprises [23]
  • Protégér l'environnement : 15 %

Tris croisés :

  • Les ouvriers sont en attente d'un developement d'entreprises
  • Les cadres attentifs à une meilleure qualité d'environement
  • Professions intermédiaires : offres de logement

Témoin : Marc Tournabien

Est-ce que finalement Saint Jean de Maurienne, ne gagnerait pas à gagner sa part économique tout seule

Bonsoir à tous d'abord.

Sur le dévelopement économique, la bonne echelle c'est le bassin de vie. Les gens travaillent ici, se distraient ici.

C'est un peu la contrepartie d'un choix en France de garder 36 000 communes, les Français tiennent à ces communes.

Je crois que les élus du bassin de saint jean, ont compris très tôt cette logique, on va gérer ensemble ces données économiques. Le passage à la TPI est une façon de centraliser ces ressources.

Il y'a un avantage certain à mettre fin à la concurence entre les communes sur le dévelopement économique. La commune de Saint Julien pourrait dire :j'ai de la place, je vais créer un pôle commercial. La fonction autre que commerciale peut se jouer ailleurs qu'a Saint Jean.

Quand on aménage, plusieurs zones industrielles sur plusieurs communes, ont a pes les mêmes réponses des entreprises.

L'intercommunalité peut bénéficier de subventions, voilà tout l'intêret de l'intercommunalité.

Des questions dans la salle ?

  • J'aurais aimé avoir des idées de volume d'emploi local, crée par le Projet Lyon Turin, pendant le chantier et après le chantier ?

Jacques Ricard :

Au dela de chiffres, quelques exemples :

entre Saint Jean de Maurienne et l'Italie :

Ce seront 3500 emplois directs

Sur le bassin de St Jean :

700 à 800 Personnes qui travailleront sur ce secteur, c'est un chantier qui va durer plusieurs années. Il va y avoir une pérénnisation sur une longue periode. Une partie des gens viendront avec leur famille.

Sur l'aspect Formation, ces chantiers sont spécifiques :

Les entreprises ont du mal à recruter, il y'a un enjeux fort à préparer le chantier en termes de formation. [24]

Mr Bottino :

On ne va pas péréniser des empois direct.. Pour ensuite avoir des activités postérieures au chantier.

La nouvelle gare, sera une gare intermodale. Gare de désserte avec les cars pour les stations. Fonction de service, de commerce qui est importante. Vocations de bureau, implantations hotelieres.

Monsieur Le Maire :

On est à la veille d'un certain nombre de décisions qui nous touchent au plus haut point. Dossier d'enqûetes publiques pour le début 2006 Surtout pour nous : tout ce qui va se passer autour de cette nouvelle voie

C'est aussi tous les sens de circulation qui vont être induit par ces sens de circulation.

Dernier point : Animer Saint Jean de Maurienne

La population de Saint Jean : a tendance à vieillir, population disparatre. Choses à faire : ensembles

Christine Merlin, vous êtes adjointe à la finance :

Faire un pôle urbain fort.

Christine Merlin :

Developper des services ou en créer de nouveaux : accueilir des populations.

Etendu les horaires de la halte garderie. Extension des accueils péri-scolaires.

Création d'un lieu d'écoute des parents.

Ce des lieux pour que les enfants se sentent bien.

Pour les plus agés, on cherche à élaborer des projets, et à la formation d'un ésprit citoyen.

Animateur :

Vous parlez des familles qui arrivent, est-ce qu'ils ne créent pas eux aussi des demandes particulières ?

C.Merlin :

Il faut être à l'écoute des partenaires, pour améliorer les services et les animations.

Au niveau de Saint Jean de Maurienne, il y'a un gros soutient au niveau des associations.

C'est aussi dans cet ésprit, que l'on developpe les activités de l'école de Musique.

Création d'espaces publiques numériques, qui permettent de s'initier aux nouvelles technologies. [25]

Restaurant scolaire : enquête, puis réalisation La partie fonctionnement est payée par les usagers.

C'est la CCCM qui assure ce service, quand on étant les services à une Communautés de Communes, ont bénéficie d'aides financieres de l'état.

Il y'a un grande étalement de la participation de la familles.

Philippe Georges, vous êtes adjoint au sport.

De ce point de vue là, vous avez obtenu une manifestation de taille en 2006

Philippe Georges :

Je crois que l'image de la ville sportive, n'est plus a démontrer. Comme l'exemple du Pierre Ray en 2001. De ce coté là, nous avons fait un effort considérable.

C'est la concécration, nous avons décrocher le tour de France en Maurienne, avec un site exceptionnel : les Sybelles et un départ le lendemain de Saint Jean de Maurienne. En moins de 6 Mois nous avons décroché le tour de France.

C'est un partenariat avec les Sybelles, la Toussuire et Saint Jean de Maurienne.



Nous sommes rentrés dans une dynamique, d'après certains on va dépasser les 300 000 personnes sur ce site. Et je crois que c'est plus d'un Milliard de téléspectateurs..[26]

On va vivre des moments très importants.

Le tour va passer deux fois à Saint Jean de Maurienne

Solidarité à Saint Jean de Maurienne ?

Quelles sont les catégories qui ont le plus besoin ?

Intervention :

Cette solidarité, s'exprime pas des activités pour les jeunes et les moins jeunes. Nous avons plusieurs services pulblic locaux : service enfance, halte garderie, Amies, service de portage des repas à domicile.

Notre objectif, c'est de créer du lien social au niveau de Saint Jean. Nous travaillons au niveau inter générationnel, en association les jeunes et les moins jeunes.

Répondre à toutes les personnes qui sont en souffrance sociale : recherche d'emploi, recherche de logements.

Nous attribuons des aides, chaque semaine à toutes ces personnes qui sont en vulnérabilité.

Politique de prévention : fonds de solidarité eau et électricité. Qui ont rendu des services aux populations.

Animations en vue des seniors :

Maintient à domicile : professionnalisation de 28 aides à domicile, travail difficile avec des personnes agés.

Le poste d'animatrice senior qui a été crée grace à un emploi jeune à l'époque a été pérénisé.

L'animation en direction des populations agés, le service senior travaille beaucoup, pour que ces personnes vivent dans les meilleures conditions possibles.

Chantier : obtenir 30 lits pour les personnes agés.

Monsieur le Maire :

On devrait aboutir assez rapidement, à un projet d'hopital de jour pour personnes agées.

Animateur :

Foyer des Jeunes Travailleurs [27]

Votre action en direction de la jeunesse, depuis le 1 er Juillet, il est devenu une résidence sociale.

Aujourd'hui, nous accueillons de nombreux publics en recherche de logement.

100 chambes, dont 73 agrées [28]

Orientés en matiere de recherche d'emploi, ou de recherche de logements.

La colere des jeunes, n'a pas touché saint Jean de MAurienne ?

Nous avons quelques soucis au foyer des jeunes travailleurs, mais nous n'avons pas de difficultés majeurs. Telles que celles qu'on viens de connaitre dans d'autres villes.

Prochainnement, nous offrirons un chequier, aux différents résidents.. nous allons leur donner les moyens d'exister et de vivre à St Jean.

Adjointe à la Communication :

Les réunions de concertation sont des moments privilégiés, nous avons vouluent les multiplier pendant les projets d'urbanisme.

Nous partons du principe que l'avis des habitants est essentiels.

Un service communication a été crée.

des panneaux lumineux, un guide pratique très ettofé et puis nous travaillons sur un nouveau site internet.

Je remercie véronick pour le soutient de la soirée de ce soir.

Jean François Rousset :

Sur l'aspect service :

Nous avions parlé de la cantine Scolaire, les choses ont bien avancée.

Sur le plan culteur, nous pensons qu'il manque une salle de grande capacité à Saint Jean de Maurienne.

Nous sommes satisfait qu'une nouvelle médiatheque, va être construite. Est-ce judicieux de construire cela place du Marché. Nous avions pensé aménager l'ancien couvent des soeurs Saint Joseph.

Il est aussi indispensable et urgent pour aider à l'extension du Musée de l'Opinel.. Si nous ne faisons rien, nous risquons de perdre ce Musée à Saint Jean de Maurienne.

Sur l'aspect de communication, nous avions nous même lancé un sondage quelques mois avant les élections.

Ce souci de concertation, nous le prolongeons au travers de l'association : Saint Jean Autrement.

Faut-il que ces moments de participation débouchent sur des prises de décisions.

Pour le volet sport, vous me permettrez une petite pointe d'agacement, nous avions annoncé : St Jean étape du tour de France. Nous avons une pointe d'agacement, forcé de constaté là aussi, que les choses ont évoluées et nous nous réjouissons sur les retombées économiques;

Le regard des Saint Jeannais :

  • 83 % considerent l'action municipale positive
  • 46 % satisfait des actions en faveur des senioirs
  • Sécurité des habitants : 79 % contents
  • Niveau de concertation vous parait suffisant : 48 %

Les Jeunes sont pas satisfaits des politiques de concertation : Alors faut écrire un blog ? :)

Emilie Chabrole : membre de l'école de musique

L'ecole de Musique de Saint Jean de Maurienne, m'a permis de suivre la musique à l'age 5 ans. Ensuite 8 années m'ont permis de rentrer au concervatoire de Chambéry. Médaille d'or de Saxophone au mois de mai de cette Année.

Je tenais à remercier la municipalité qui favorise l'accès à la musique, dans la place qu'occupe la musique à St Jean. La musique a une place importante dans l'animation de Saint Jean de Maurienne.

Animateur :

Des questions ? des remarques ? Des grieffes ? [29]

Vous êtes globalements satisfait de votre commune ? [30]

Christine Merlin, je vous invite à conclure sur ce thème :

Le souci de la commune, c'est de rester en adéquation avec les besoins des habitants, le soucis c'est de travailler à la bonne echelle.

Donc avec tout ça, c'est vrai qu'il faut arriver à faire des propositions pour chaque tranche d'ages. La solidarité entre les citoyens. On travaille sur des idées de co-voiturage. Sur des idées de transport en commun.

Interet à mutualiser, l'interet de travailler en intercommunalité.

On a aussi des projets d'équipement.

Sont à l'étude, le centre d'étude Louis Armarnd. Etablissement pouvant regrouper l'ensemble des associations.

Construction de la médiatheque : concours est lancé.

Mise en valeur des monuments historiques. Illuminations.

Musée Opinel : pourrait être reconstruit.

Monsieur le Maire : Conclusion

Je vais conclure brievement

Je crois que l'on a tenu parole, on a pas dit un certain nombre de réalisations.. C'est vrai que d'autres réalisations ont vu le jour. Et d'autres sont prévues. La vie municipale ne s'arrêtera pas d'ici là.

Des gros projets, tels que la médiathèque, le Musée Opinel, sont inscrits dans un cadre de partenariat.

Il faudra étaler ces réalisation dans les 4, 5 , 6 ans qui viennent.

La vie municipale, ce n'est pas un long fleuve tranquille.

Vous nous avez appporté une contribution [31]

Donc nous vous convierons très prochainnement à de nouvelles rencontres.

Merci..

Je vais vous inviter à prendre un pot.

Notes

[1] (avec Internet Explorer Mozilla Firefox Comme le reste de la communauté de communes ?)

[2] Ou sont les transports en commun ?

[3] Alcan ? Risques seveso 2 ?

[4] fluor ??

[5] Alcan ??

[6] disparaitre ?

[7] Et si y'a plus de gaz ? on reprends le fiul

[8] 5000 au max du chantier

[9] A coté de la Mairie

[10] Le fiul ne disparaitra pas du process, il restera en secours, en cas de problème de l'alimentation de gaz

[11] et le web ??

[12] Alcan fait des efforts

[13] Visite prévue de marmottux à la descenderie ?

[14] 50 000 € le rond point ??

[15] Monsieur le maire.. souffle.. et et pose ses lunettes

[16] et les risques seveso 2 ??

[17] Alcan

[18] Doubler

[19] 2012

[20] Construire une centrale nucléaire ??

[21] Et en 2020 ? Alcan est parti, Tunnel Fini.. on fait des nouvelles technologies ??

[22] adsl ?

[23] de Nouvelles technologies ?

[24] et après 2020 ? on fait quoi ? on plie.. et on s'en va il manque un morceau de la question

[25] Raccordés en FTTH Fibre optique jusqu'a l'abonné

[26] Ils vont voir nos marmottes

[27] Equipé en réseau RTC dans les chambres ?

[28] Combien ont du réseau ?

[29] Grand silence dans la salle

[30] Silence.. Dans la salle

[31] laissez vos commentaires sur le blog

Lyon / Turin Liaison férroviaire conférence à la fête de la science de Saint Michel de Maurienne

Conférence à Saint Michel de Maurienne, sur le projet Lyon-Turin au point de vue géologique

Rapporté en direct, et actualisé tout au long de la conférence.

Lire la suite...

Marmottux sera présent aux JDLL 2005

Les Journées du Logiciel Libre Nous y serons avec 4 Marmottes ! Elles vous feront un résumé depuis là bas !

Déplacement aux Journées du Libre de Lyon

Est-ce que Marmottux se déplacera aux journées du Libre de Lyon, le 15 Octobre ?

L'appel est lancé..

Sur le moyen de transport : le train ça serait pas mal.. on pourrait discuter tranquilement comme ça.

Qu'en pensez-vous ?

Marmottux au festival d'astronomie de Haute-Maurienne à la conférence Cassini-Huygens par Jean-Pierre Lebreton

Une délégation de Marmottux s'est rendue hier mardi 9 août en fin d'après-midi, à Lanslebourg pour assister à deux conférences dans le cadre de l'excellent festival d'astronomie de Haute-Maurienne. La première conférence dont le titre est "Temps mesuré, temps démesuré" était consacrée à la mesure du temps. La seconde était consacrée en quelque sorte à un premier débriefing de la mission Cassini-Huygens, par le directeur scientifique de la mission. La durée des conférences était d'environ 1h30 à 2h.

Lire la suite...

Jean-Michel FRIEDT conférence UC-Linux pendant l'université d'été

Nous sommes en train d'assister à la Conférence UC-LINUX

Projet dans le cadre d'une association étudiant.

Uc-linux fonctionne sur

Différences entre Uc-linux et linux

Uc-linux, c'est un linux sans gestionnaire de mémoire

Avantages :

  • Peu encombrant
  • Peu de consommation de mémoire vive
  • Besoin de 1Mo et 4 Mo de mémoire
  • Utilise de processeurs du type : ARM, Motorola, Freescale
Si vous cherchez sur google SSV 5782

Matériel utilisé :

  • Le successeur au 6800

Usage :

  • Faire des developpements pour la télémesure
  • Imagerie embarqué (Interfacage de capteurs optiques à des processeurs)

L'interet de travailler sur un système uc-linux

  • Scheduler : Plusieurs tâches, un seul utilisateur
  • Single user : on peut l'activer.. mais sur un système embarqué un seul utilisateur suffit
  • Gestion de la mémoire : Gestionnaire logiciel de mémoire, pour compenser le manque de gestionnaire de mémoire matériel
  • Pile tcp/ip de linux, elle est fiable, solide : Traduction : Faire un réseau très haut débit sur un système embarqué
  • Différentes librairies déjà existantes (pthread, jpeg, compression) Ce sont des choses déjà optimisées
  • uc-libc : c'est un port de libc, qui implémente la majorité des librairies c, tout est compilé en static.
Il faut absolument avoir des systèmes à faire consommation de mémoire
uc-linux, c'est un système linux, vous ne verrez pas la différence

Outils de uc-linux :

  • bash
  • outils réseau, ifconfig

Les binaires sont cross-compilés, et le code est executé sur le processeur Motorala.

  • Il y'a une bande passante large, il est possible d'utiliser toute la bande passante de l'ethernet
  • Gnuplot : debug et trace des points établis

Cross-compilation

L'intêret de travailler sur de l'intel : Avoir des binaires pre-compilés Comment faire ?

Utilisation de binaires pré-compilés intel (detar de l'archive)

Cross-compilation :

Utlisation de m68k-elf

Utilisation de NFS pour le système de fichier des machines embarquées

NOTE ! il faut absolument utiliser l'option NFS : nolock, version=2

Compilation d'un nouveau noyau

Contraintes :

  • Mémoire

Comment faire ?

Récupérer l'image de uc-linux sur : http://www.uc-linux.org/pub/uClinux/dist/ Ceci est une archive de 140 Mo, qui contient la pluspart des binaires portés (ls etc..)

Il y'a une série de pré-configurations déjà supportées, voir : vendors/Arcturuss/uc5272

  • la configuration se fait via un make menuconfig classique, diverses options liées à libc
  • Configurer quelles applications : ls, mv, busybox (version comprimée),serveur web aux fonctionnalités réduites: boa

make menuconfig (Noyau 2.4)

  • Il y'a deux version différences de libc, la version sans trait d'union fonctionne
  • Sélection du matériel : 8mb flash, 66 mhz
  • Sélection des noyaux du module
  • L'image une fois compilée est copiée en mémoire non volatile

Comparaisons uClinux / linux

Exemple :

Du code compilé pour intel, il va fonctionner exactement de la même façon sur un système Motorola.

Il est donc possible de developper tout sur un système Intel, puis au dernier moment, les tests pourront se faire sur Motorola.

Le développement est donc aussi simple que sur une machine Intel.

Souplesse de developpement linux/uClinux

Il est possible d'accèder aux périphériques /dev/tty, il ne serra donc pas necessaire d'apprendre toute la documentation du processeur.

Réactivité d'un système embarqué

Le système de gestion des modules uClinux et Linux est similaire.

Un module noyau fait pour linux intel, peut fonctionner sur Motorola avec seulement quelques modifications.

Structure de modules qui est similaire à linux

Différences uClinux / Linux

  • Pas de gestionnaire de mémoire : en tant qu'utilisateur, on peut utiliser à la mémoire

Trou de sécurité ? Non, car le système est mono-utilisateur (aucun intérêt à se proteger soit-même)

"Pas de gestionnaire de mémoire, donc pas de segmentation fault"

Attention, il n'y a pas d'indicateur de bug "segmentation fault" alors qu'il y'en a sur un intel.

Pas de mémoire virtuelle

Pas de fork, il y'a un vfork, le partage des variables entre le pere et le fils.

Tout programme linux utilisant le fork, va être compliqué à migrer vers uClinux
Passer de linux à uClinux, c'est très simple et cela prends peu de temps

Photographie aérienne

Retransmission temps réel de vidéo depuis un ballon sonde, images prises depuis quelques centaines de mètres.

  • Acéquérir de l'image
  • Utilisation de caméra : Connetix Quickcam noir et blanc (les caméras ne se trouvent plus)
  • Protocole bien documenté (grâce à du reverse engenering)
  • L'image est stockée en mémoire, c'est l'hôte qui demande des pixels (c'est le pc qui impose le rythme, pas de problèmes de latence)

Electronique :

Limitée au minimum, emulation de deux ports paralélle.. interfacage des tensions.

Captage des images via WIFI :

  • Antenne wifi yagi à 2,4 Ghz (portée à 2 Km)
  • Ordinateurs portables au sol, avec contraintes de reception : il fallait un serveur embarqué : Usage de pthread (multitaches)

idée Taille d'une image : 80 Ko problème le débit du WIFI : Alors utilisation de compression via la libJPEG. Compression permettant de passer à des images de 8 Ko

  • Via un réseau ethernet : transfert des images au format PGM, le réseau est plus rapide que l'usage du cpu pour compreser
  • Via wifi : les images sont compressées en JPG

NB : Il faut utiliser des ballons de 2,6 métres quand y'a pas de vent ! :)

En 1999 : Ballon monté à 30 000 mètres, ensuite certains radioamateurs font une chasse au renard pour retrouver le ballon

Conversion Analogique/Numérique

ADuC81 : consomme 20 micro ampères : possiblité de brancher 5 Controlleurs. Dans le cas d'un test les données peuvent êtres récupérée en temps réel via des montages NFS.

  • Le 5282 : contient 8 convertisseurs analogique. (Il va être possible de lire 1 échantillon par seconde)
  • Possibilité d'échantillonner du son à 12 Khz (problèmes de raccord, et de stockage en mémoire des données sans perdre des données)
  • Fréquences audio : Réception d'images satellite : Fréquences audio
  • Possibilité de récupérer des images via une carte son (exemple : carte son d'un pc portable)
  • Acquérir une image satellite sur un système embarqué (via une petite boite, et un écran LCD)

Caméra couleur

  • Caméra lextronic
  • Capteur CMOS : OV6620
L'avantage des capteurs CMOS : contient les convertisseurs, simple à mettre en oeuvre, 50 images par seconde ce qui le rends capable de faire de la vidéo.

Par contre le Capteur CMOS, impose le débit de réception : Dans ce cas, le scheduleur du système embarqué pose problème : Toutes les 4, 5 lignes il y'a des pertes de pixel.
Cela pourrait être résolu par un FPGA, qui stockerait cela dans une mémoire externe.

Architecture Client / Serveur

Les images sont compressées via libz (compression gzip), cela donne uniquement 15 % gaim de place, mais prends beaucoup de temps CPU.

Les images sont donc directement envoyées brutes aux clients, qui recoivent des suites d'octets qui sont ensuite convertit en PPM et affichées dans du raw X11

Méthode de stockage de masse non volatile

uClinux n'est pas capable d'écrire dans sa propre mémoire flash.

  • La mémoire Flash (des appareils photo) le bus SPI (simple à mettre en oeuvre et bien documenté)
  • Cartes MMcard peu coûteuses
  • Utilisé pour les mesures (données GPS)

Tout cela sera publié dans linux Magazine du mois de Septembre ! :)

Conclusion

  • Capable d'interfacer des capteurs optiques, illustrer l'image est ce qui est le plus complexe à mettre en oeuvre.
  • Temps réel dur (moins de deux micro secondes et demi entre deux captures)
  • Stocker des valeurs analogiques : températeur, valeurs de courant

TODO :)

  • Documenter
  • Remplacer la caméra 200Kpixel par 3 mega Pixel (une caméra part au pole nord)
  • Installer le système sur un voiture télécommandée (le rêve : un avion ) :)

Finalité

Applications necessitant de la puissance de calcul : capteurs necessitant de la puissance de calcul : Applications de physique

Liens

Ca cause au pays des rennes

Vu dans l'agenda du libre :
Rennes : Udev/hotplug et autofs sous Linux
Frédéric Tronel présentera le jeudi 09/06 à la MCE à partir de 20h, la mise en place de udev/hotplug et autofs sous Linux (sans doute plus spécifiquement Debian) afin de simplifier la gestion des périphériques branchables à chaud, et notamment des périphériques de stockage.

Fête de l'internet (et du libre) RAPPEL

Rappel !

Vous êtes tous conviés à Fête de l'internet (et du libre) à l'Université de Savoie

Samedi 2 Avril

Pour notre part, nous ferons :

  • Alex : Conférence sur la fibre optique jusqu'a la maison
  • Deny & Alex : Linux au collège

- page 1 de 2